Lady Gaga et Ariana Grande mettent le feu au dancefloor avec « Rain On Me » 

2020 sera résolument l’année des titres taillés pour les dancefloors (si tant est qu’ils réouvrent un jour) ! Après les Little Mix et le très rétro « Break Up Song » ou Dua Lipa et son nouvel album 100% disco « Future Nostalgia », c’est désormais à la reine de la pop, Lady Gaga, d’apporter sa pierre à l’édifice.

Si son nouvel album, « Chromatica » devait sortir début avril, la chanteuse a finalement préféré repousser la parution de l’opus en raison de la crise actuelle. Une décision qui a bousculé les fans qui attendaient du son neuf de la part de Lady Gaga, quatre ans après la sortie de « Joanne ». Pourtant, l’artiste a su rebondir et les gâter en organisant l’incroyable concert caritatif « One World : Together At Home ». Après plus de 4h de musique et près de 80 titres interprétés dont « I’m Still Standing » par Elton John et « You Can’t Always Get What You Want » par les Rolling Stones, Lady Gaga et sa troupe ont réussi à réunir pas moins de 127 millions de dollars pour les hôpitaux.

À une semaine de la sortie de « Chromatica », c’est avec une autre artiste à grand succès que s’associe Lady Gaga : Ariana Grande. Un nouveau duo pour la chanteuse de 26 ans qui vient de proposer à ses fans sa collaboration avec Justin Bieber sur le doucereux « Stuck With U ».

Pour son grand retour, c’est « Stupid Love » qu’avait choisi de dévoiler Lady Gaga en février dernier (quelques semaines après un leak sur la toile). Un retour aux sources certain pour l’artiste qui avait misé sur une esthétique rappelant les animés japonais « Sailor Moon » ou encore « Power Rangers ». Une allure de guerrière et un univers flamboyant pour un titre rythmé et dansant à souhait, oscillant entre le futurisme des synthés et le côté rétro de l’ambiance disco omniprésente. 

Des airs et rythmes que l’on entendaient déjà sur « Born This Way » ou encore « Artpop » et qui donc nous replongent dans ses débuts. Et le nouveau single, « Rain On Me », ne déroge pas à la règle ! Dès le début, c’est le piano qui vient nous cueillir, rehaussé par la voix puissante de l’artiste, vite accompagnés par des rythmes électro puissants et profonds. Des sonorités pop-electro à profusion qui semblent avoir un seul but d’après l’intéressée : « que les gens dansent et soient heureux  » !

D’un bout à l’autre du titre, c’est donc ce mélange rétro-futuriste qui prime et qui met en exergue les paroles du titre. Une envie de persévérer malgré les épreuves et le besoin de voir le positif en se disant que tout finira par aller mieux. Pour Lady Gaga et Ariana Grande, il n’y a pas de place pour les regrets et remords : « I can feel it on my skin (It’s comin’ down on me) / Teardrops on my face (Water like misery)
 / Let it wash away my sins (It’s coming down on me) / Let it wash away, yeah ». 

« Dans la chanson, les larmes sont la pluie. C’est aussi une métaphore pour tout ce que j’ai pu boire pour m’oublier. Je préférerais être sobre. Ne pas boire, mais je ne suis pas encore vaincue. Je suis toujours vivante. Cette chanson a plusieurs interprétations. « 

Le clip, tout juste dévoilé, exprime de manière flamboyante cette purge des sentiments par la danse. Alors que des couteaux tombent du ciel dans les premières secondes, les deux artistes se débarrassent bien vite de ce fardeau à grand renfort d’une chorégraphie fédératrice. D’abord séparées mais entourées d’une myriade de danseurs, Lady Gaga et Ariana Grande finissent par être réunies sur la même piste, plus conquérantes que jamais. Ce que l’on retient de ce visuel : les costumes incroyables, évidemment – mêlant cuir, vinyle éclatant et accessoires métalliques à mi-chemin entre le SM et le kawaii – et l’univers dystopique intrigant, socle de l’album « Chromatica » à venir.

Une collaboration explosive donc, pour un duo de choc entre la princesse et la reine de la pop, qui sera bientôt rejointe par d’autres. Sur « Chromatica », Lady Gaga s’est aussi fait le plaisir d’inviter le girl-group sud-coréen BLACKPINK, mais surtout, une légende de la musique, Elton John. Encore un peu de patience avant de pouvoir profiter de ces nouveaux featuring.

« Chromatica » est disponible en pré-commande.