Le duo formé par les frères Lynch dévoile la nouvelle ère « The Driver Era » 

The Driver Era. Ce nom ne vous évoque peut-être pas grand chose, pourtant, vous connaissez déjà les deux membres de ce duo pas comme les autres : Ross et Rocky Lynch, qui, avec leurs deux autres frères et sœurs Rydel et Riker et leur batteur Ellington Fatliff, formaient le groupe R5.

Très populaire ces dernières années, le groupe a fait les belles heures de la pop avec leurs albums « Louder » et « Sometime Last Night », mais aussi leurs titres aussi explosifs que psychédéliques comme « Wild Heart » ou « Smile ». Si en mai dernier la fratrie venait de sortir un EP »New Addiction » et un nouveau single « Hurt Good », au son beaucoup plus mature et baigné de rythmes alternatifs et électro, aujourd’hui, Ross et Rocky semblent avoir décidé de faire cavaliers seuls pour leur nouveau projet.

Après une remise à 0 de leurs réseaux sociaux, et fort d’un teasing intense et mené d’une main de maître, les deux frères sont finalement réapparus sous le nouveau nom de « The Driver Era ». Image mystérieuse et résolument adulte, changement de direction artistique, Ross et Rocky n’ont rien laissé au hasard pour cette nouvelle ère.

« On veut se sentir libre de créer ce que l’on veut, quand on le veut. Nos dernières compositions ne collaient pas à l’image que nous étions en train de développer avec R5, mais correspondait bien avec celle de The Driver Era. Donc on a décidé de se lancer. » 

Si un vent de panique à souffler pour les fans de la première heure de R5, qu’ils se rassurent, ce qui faisait l’essence même du groupe n’est tout de même pas loin. On vous en dit plus tout de suite !

Avec « Hurts Good » déjà, le groupe avait marqué sa volonté d’évoluer vers un style à la fois actuel et rétro, pleins de surprises mais surtout, habité par une âme funk teinté d’éléctro. Cette fois, avec « Preacher Man », premier single de side project, The Driver Era tourne définitivement la page et donne un nouveau souffle à leur créativité.

« Notre objectif en tant qu’artiste est de pouvoir constamment repousser nos limites et nous lancer des défis. Notre créativité nous a poussé à créer ce nouveau projet un peu fou. »

A peine le titre lancé, la voix de Ross nous frappe et nous interpelle. Avec cette pointe de fausse nonchalance dissimulant une énergie incroyable, le chanteur donne le rythme et parvient à s’imposer entre les différents instruments donnant du relief à l’ensemble de la composition. A mesure que le morceau déroule, l’énergie ne faiblit pas et garde toujours cette intensité et ce rythme effréné qui semble n’en plus finir. En tout cas, en cette fin de période hivernale, « Preacher Man » possède ce côté addictif, irrésistible et entraînant qui nous donne envie de bouger.

Guitares toujours aussi omniprésentes, batterie toujours aussi puissante et la voix de Ross qui vient ponctuer l’ensemble, oui, le talent des frères Lynch est toujours intacte. Si l’on peut regretter que la voie funk empruntée par R5 ne verra finalement pas le jour, ce côté alternatif, à la fois discret et mystérieux, nous donne définitivement envie d’en entendre plus et de découvrir cette autre facette des Lynch. Et qui sait, les autres membres du groupe viendront peut-être faire quelques apparitions ou prendront part au projet dans un futur proche !

En attendant, on se délecte de ce premier extrait et on espère que la suite sera tout aussi qualitative.

« Preacher Man » est disponible sur iTunes.