Kendrick Lamar et SZA prennent le pouvoir dans « All The Stars » 

Kendrick Lamar frappe toujours deux fois ! Alors qu’il y a seulement quelques jours, le rappeur faisait sensation en nous offrant un feat incendiaire avec The Weeknd intitulé « Pray For Me », il est déjà de retour, et c’est de nouveau puissant.

Au commande de la bande originale du prochain film événement de l’écurie Marvel « Black Panther », Kendrick a fait appel à une troupe d’artistes très diversifiés pour poser leurs voix sur les différents titres accompagnant le blockbuster. Au programme, les jeunes révélations Jorja Smith et Khalid, mais également des poids lourds du genre comme les rappeurs Travis Scott ou encore le trio Migos, dont le nouvel album « Culture II » fait un carton aux Etats-Unis.

Pour célébrer l’arrivée très prochaine du film dans les salles obscures, Kendrick Lamar a donc décidé d’illustrer d’un visuel impactant sa collaboration avec l’étoile montante SZA sur le premier extrait de cette bande originale, « All The Stars ». 

Si « Pray For Me » avait séduit par son rythme désinvolte et sa mélodie suave et incendiaire, « All The Stars » fait part belle aux sonorités actuelles et au hip-hop toujours omniprésent dans les titres du rappeur. Teintée de rythmes electro et baignée de vibes hip-hop, la mélodie semble très ancrée dans l’univers de Kendrick Lamar et porte une dimension très urbaine, mais tout de même moderne. Si l’ensemble peut paraître sombre et discret, c’est là que la participation de la chanteuse SZA vient ajouter du piquant. Avec son timbre de voix enchanteur, SZA apporte de la légèreté et dynamise la mélodie. En deux temps, « All The Stars » semble inviter à la fois au voyage et au rêve.

A l’image du titre, le visuel qui vient l’accompagner est lui aussi ancré dans un univers organique, travaillé dans les moindres détails. Avec différentes ambiances, le clip reprend les codes de « Black Panther » et met à l’honneur le peuple africain et ses traditions. Une vision à l’esthétisme de qualité que partage Kendrick Lamar et le réalisateur du film, Ryan Coogler.

« L’ampleur du film démontre un beau mariage entre l’art et la culture. Je suis vraiment honoré de produire et d’écrire de la musique qui participe à la vision de Ryan. »

Un mariage entre l’art et la culture définitivement mis au premier plan avec ce visuel. Entre religion, tradition, ethnicité et célébration de l’humain, Kendrick et SZA se la jouent féroces. Alors que le rappeur arbore plusieurs tenues traditionnelles, le peuple de Wakanda –pays africain fictif, l’acclame comme le messie. Puis, il nous fait voyager à la fois à travers un bidonville rempli de vie, une foret réduite en cendre, en compagnie de panthères noires, cette fois bien réelles, et, pour finir, un somptueux palais africain aux murs recouverts d’or. En leader du Wakanda, Kendrick Lamar est frappant et saisissant de puissance.

Pour ce qui est de SZA, la chanteuse joue littéralement le rôle d’une déesse aux confins de l’univers. Entre danse au milieu des étoiles et décors brillant de mille feu, elle impressionne et nous séduit en un instant. Visuellement splendide, ce clip nous en met pleins les yeux et porte parfaitement à l’écran l’ambiance planante du morceau et le côté rebelle du long métrage. En bref, un condensé de qualité et d’émotions, de quoi faire encore monter la pression du côté des fans avant la sortie de l’intégralité de la bande originale le 9 février prochain. Patience !

« Black Panther : The Album » est disponible en précommande sur iTunes.