Nouveau talent à découvrir : Kailee Morgue et son style à la fois excentrique et épuré

Après Hayley Kiyoko, c’est une autre étoile montante de la pop qu’On The Move souhaite vous faire découvrir : Kailee Morgue. Cette jeune chanteuse américaine de 19 ans s’inscrit néanmoins dans un registre plus alternatif que la précédente. Malgré son jeune âge, il s’agit d’une artiste complète. En effet, elle s’ intéresse à la musique relativement tôt. Influencée par les Pink Floyd ou encore Gwen Stefani, elle écrit ses premières chansons pendant son adolescence et les poste sur le net, notamment sur la plateforme musicale SoundCloud.

La chance lui sourit en janvier 2017 après un simple tweet: « I apologize for my voice cracking and the unflattering angles but here’s something I’m working on ». Celui-ci est accompagné d’un extrait d’une composition de la jeune femme. Si elle attend sûrement le retour de ses abonnés, ses attentes sont plus que comblées puisque son morceau fait immédiatement le buzz, son post accumulant un nombre impressionnant de likes et de partages. Une percée plutôt inattendue et soudaine mais efficace pour l’artiste car elle est très vite repérée par le label Republic Records. Elle signe finalement un contrat avec ce dernier au cours de l’année.

Kailee Morgue a depuis enregistré une nouvelle version de son single « Medusa », la chanson qui a tant fait parler sur les réseaux sociaux, et a sorti son tout premier EP du même nom. La jeune femme est maintenant portée par l’équipe d’un label renommé ainsi que par le producteur C. J. Baran. Ce dernier a déjà collaboré avec Carly Rae Jepsen, que l’on connaît tous grâce à son hit « Call Me Maybe », et Bea Miller, qui a sorti son tout dernier clip la semaine dernière. C’est donc bien entourée que la jeune chanteuse livre un EP pop composé de quatre morceaux: une chanson envoûtante intitulée « Discovery », « Ghost of Mine », « Unfortunate Soul » et bien sûr « Medusa ». On y trouve quelques sonorités électroniques et surtout de très beaux textes.

 

 

Très fière de cet opus, la jeune femme aux cheveux couleur émeraude semble tout de même garder les pieds sur terre et avoir parfois du mal à réaliser tout ce qui lui arrive depuis le début de l’année 2017. Une artiste qui reste naturelle, c’est appréciable! Ainsi, elle a récemment tweeté:

Salut, je vais continuer à parler de mon EP même si cela devient agaçant car je suis très fière de moi

Kailee Morgue est également très accessible avec son public et échange souvent avec ses abonnées sur ses réseaux. Elle continue d’ailleurs de partager sa musique, ses impressions et son quotidien sur Youtube, où elle possède une chaîne personnelle en plus de son compte officiel réservé aux sorties de ses titres et ses clips. Dans l’une de ses vidéos, elle explique les inspirations qui se cachent derrière le texte de « Medusa »: « There’s blood in the water », une phrase issue d’un film, et le personnage mythologique appelé Médusa, qu’elle a toujours voulu inclure dans l’une de ses chansons.

Suite à la sortie de l’EP le 19 janvier dernier, l’artiste aura l’occasion de monter sur scène pour son premier concert au mois de mars. Un événement qui aura lieu à Los Angeles et qui rend ses fans très impatients! On espère la voir un jour en France et ainsi pouvoir entendre sa voix pure et douce en live.

« Medusa » est disponible en téléchargement légal sur iTunes.