La jeune révélation Maggie Rogers nous livre un cadeau d’adieu aussi dansant que vibrant d’émotions !

En mars dernier, nous vous avions présenté cette jeune américaine de 23 ans comme la voix à suivre en 2017. Contre toute attente, Maggie Rogers vient de sortir un nouveau morceau « Split Stones » et l’accompagne d’une note manuscrite indiquant qu’elle fait une pause dans sa carrière musicale. Un dernier titre qui annonce « la fin du début et le commencement de tout le reste. »

C’est en juin 2016, que la chanteuse se fait connaître du grand public. Lors d’une masterclass, l’élève de la New York University émeut aux larmes le producteur Pharell Williams avec son premier titre « Alaska ». La scène est filmée et devient rapidement virale. Alors que le succès aurait pu être éphémère, ce titre puis son EP « Now That The Light Is Fading » obtiennent l’approbation de la presse et du public.

En effet, Maggie Rogers se distingue de ses contemporains par son approche unique de la musique. Elle nourrit un univers atypique à partir de ses différentes influences. Joueuse de banjo depuis son enfance, elle développe des sensibilités pour la musique folk. Par ailleurs, après un voyage en Europe, elle se découvre un intérêt pour les scènes électroniques. Mais la part singulière de sa musique provient d’un domaine qui ne semble pas directement connecté à la musique. Passionnée par la nature, elle collecte des bruits lors de ses randonnées. Ainsi, elle réussit grâce ce matériel à produire des sons actuels et personnels.

Je me sens moi-même aussi bien avec des faux-cils roses qu’avec des chaussures de rando. »

« Split Stones » s’inscrit dans la même veine que son premier morceau « Alaska ». Il débute sur des sonorités r’n’b et folk pour monter en crescendo vers l’électro. De plus, la voix envoûtante de Maggie apporte des teintes mélancoliques qui subliment le morceau. Aussi, comme d’autres de ses compositions, certains sons de « Split Stones » ont été enregistrés lors d’une randonnée d’un mois en Oregon en 2013.

Pour son clip, Maggie Rogers nous invite à découvrir les moments de détente durant sa tournée. La vidéo contraste avec les mises en scènes plus professionnelles et plus léchées des singles précédents. Toutefois, le sens des visuels est aussi travaillé que d’habitude. Plus intimes et personnelles, les images montrent la jeune américaine en train de danser, de rire, de prendre des selfies… La vidéo réalisée au téléphone, à l’aspect « pris sur le vif », contribue à l’authenticité du contenu et par extension à celle de la chanteuse. Comme une rétrospective, avec son filtre qui évoque un film ancien, le clip vient clôturer un moment de la vie de l’artiste.

« Split Stones » est un cadeau d’adieu. C’est un titre que j’ai réalisé à la fac et auquel je m’accroche depuis un moment – j’ai eu tellement de plaisir à le jouer en live pour vous cette année. C’est ma manière de vous dire au revoir pour quelques temps. Voici la fin du début et le commencement de tout le reste. »

Enfin, Maggie Rogers a accompagné la sortie de son single d’une note dont la citation précédente est extraite. Publiée sur ses différents réseaux sociaux, elle annonce, pleine de gratitude, qu’elle souhaite faire une pause après une année folle et bien remplie. « Split Stones » est un des derniers sons réalisés à l’université. Ce sera donc probablement son dernier morceau avant un moment. En attendant les nouveaux projets de Maggie Rogers, vous n’avez plus qu’à écouter « Split Stones » en boucle !

« Split Stones » est disponible en téléchargement sur Itunes.