« How I’m Feeling Tour » : Lauv fait salle comble au Trianon de Paris !

Un an après avoir enflammé la scène du Yoyo à Paris, Lauv était ce samedi de retour dans la capitale pour un show tout aussi réussi. Et cette année d’attente aura été très productive et prometteuse. En effet, ce sont des titres de plus en plus personnels et surprenants que l’artiste américain a révélés au fil des derniers mois. Le fruit d’un travail sur lui-même qui n’a pas été sans difficulté comme le montre le titre « Sad Forever ». Ainsi, ce sont « Drugs & The Internet », « Fuck I’m Lonely », « Feelings » ou encore « Sims » que nous avons pu découvrir. Toujours aussi habile pour mêler mélodies pop et sonorités électroniques, il sortira son album « How I’m Feeling » au mois de mars prochain. De quoi faire trépigner d’impatience son public français qui lui a montré tout son soutien lors de cette soirée exceptionnelle. On vous raconte tout !

C’est tout d’abord Chelsea Cutler qui a pu prendre possession de la scène du Trianon. La jeune américaine de 22 ans a su chauffer la salle en reprenant des titres tels que « Not Ok », enregistré avec Kygo, « You Are Losing Me » ou encore « Mr Brightside », une reprise du groupe The Killers. Accompagnée de son claviériste et de son batteur, qui a d’ailleurs laissé l’assistance ébahie, Chelsea nous fait découvrir son univers pop EDM ainsi que sa voix si particulière que l’on prendra maintenant plaisir à écouter davantage.

Place ensuite à une tracklist de pas moins de 20 chansons ! Lauv soigne son entrée en entonnant « Drugs & The Internet », premier single de son prochain opus. Le public déclame déjà les paroles à pleins poumons. Un titre qui donne le ton de la soirée et qui semble expliquer la présence d’un écran très imposant à l’arrière de la scène.

 

Lauv enchaîne avec « Paris In The Rain », titre incontournable de son répertoire et encore plus sur cette date française. Ne cherchez plus, on sait qui à fait pleuvoir le ciel ces derniers jours ! Une vraie invitation à se déhancher sur ce titre au groove contagieux. Place à « Paranoid » et son refrain électronique sur une scène teintée de vert, suivi de « Reforget ». Une nouvelle fois, l’artiste peut compter sur son public pour clamer les paroles de ce morceau tiré de sa playlist « I Met You When I Was 18 ». Face à leur engouement sans faille, il lui prend d’ailleurs l’envie de se confier :

« Parfois, je monte sur scène et je me sens un peu gêné et stressé mais grâce à vous je me sens à l’aise et à ma place. Merci beaucoup ! »

Lauv précise également que s’il va évidemment chanter plusieurs de ses anciens morceaux, il a aussi travaillé très dur sur « How I’m Feeling », son futur album. L’occasion pour lui de nous présenter ses collaborateurs, son petit boysband personnel que nous avions déjà pu rencontrer dans le clip de « Sims ». La transition est toute faite et Lauv reprend son dernier single devant un écran projetant sans surprise l’univers du jeu vidéo Sims et ses habitants.

 

Viennent ensuite « Enemies », un titre très apprécié de ses fans qu’il va d’ailleurs rejoindre au premier rang, et « Easy Love » que le chanteur de 24 ans prend plaisir à prolonger en effectuant un solo à la guitare électrique et en invitant l’assistance à reprendre les paroles en chœur.

Séquence duos entre Lauv et le public français ! Et l’artiste n’aurait pas pu trouver de meilleurs remplaçants pour entonner le catchy « Fuck I’m Lonely », habituellement chanté avec la chanteuse britannique Anne-Marie. Impressionné par la puissance du Trianon, il laisse même échapper un « fuck » à la fin du morceau et reprend son souffle quelques instants avant de reprendre « I’m So Tired ». Après un nouveau bain de foule pour Lauv, Troye Sivan a certainement entendu les membres du public depuis les Etats-Unis tant ils se sont déchaînés sur le refrain.

 

Nouveau single de l’album « How I’m Feeling » : « Feelings ». S’accompagnant encore à la guitare électrique, Lauv reprend ce single efficace mais tout en simplicité avant de reprendre « Superhero ». Il choisit juste avant d’évoquer le concept de ses nouvelles cabines « my blue thoughts », accessibles à tous sur chaque date de sa tournée. S’il s’agissait avant d’une simple boîte où l’on pouvait se confier en déposant des messages, il est maintenant possible de se filmer en modifiant sa voix et son apparence pour garder son anonymat.

« C’est un peu comme un confessionnal mais ça n’a pas à être religieux. Vous pouvez raconter ce que vous voulez […]. Vous pouvez trouver des gens dans le monde qui traversent les mêmes choses ou qui ont une histoire similaire, les mêmes problèmes d’une certaine façon. »

Lauv chante en suivant deux nouvelles chansons inclues dans sa playlist sortie l’an dernier, « Chasing Fire » et « Bracelet », avant d’arriver au moment le plus émouvant du show. En effet, avant de chanter « Sad Forever » sur scène, nous découvrons d’abord un texte lu par Lauv et projeté à l’écran. L’artiste évoque son parcours et sa lutte contre la dépression et délivre un message très touchant : celui de montrer à notre entourage que nous sommes présents. Le titre est une nouvelle fois repris à l’unisson mais avec une grande émotion et une intention toute particulière. À la toute dernière note, le jeune Américain ne peut retenir ses larmes et avoue que sa journée n’a pas été la plus simple émotionnellement. Une belle preuve de confiance et d’amour envers son public, qui, plus que jamais, lui rend la pareille sans aucun jugement.

Pour succéder à cet instant si particulier, Lauv choisit d’interpréter un titre exclusif, encore indisponible sur toutes les plateformes, sans ses musiciens et sans aucun microphone excepté pour sa guitare. Intitulée « For Now », cette ballade chantée en acoustique évoque les relations à distance et devient un tête-à-tête suspendu dans le temps avec la foule.

Avant le rappel, Ari Staprans Leff nous offre trois morceaux de « I Met You When I Was 18 ». Tout d’abord « Getting Over You », suivi de « Breathe » qu’il interprétera en s’accompagnant au clavier, écoutant et observant la salle comble avec une grande attention, avant de réchauffer l’ambiance avec l’entraînant « The Other », un de ses plus gros succès.

 

Pour clôturer ce concert événement, Lauv choisit de chanter « Never Not », une nouvelle ballade prenant des airs de déclaration d’amour : « From as long as I live and as long as I love, I will never not think about you« . Puis final en apothéose avec « I Like Me Better » qui l’a révélé au grand public. Lauv se laisse aller à des pas de danse spontanés et le public clame les paroles une dernière fois.

 

Une présence scénique imparable, des titres touchants et efficaces qui invitent à profiter du moment sans réfléchir. Autant d’ingrédients qui font de ce concert un show inoubliable et qui nous rendent encore plus impatients pour la sortie de l’album, le 6 mars 2020, qui sera suivie d’une nouvelle tournée !

« How I’m Feeling » est disponible en précommande sur iTunes.