James Arthur s’illustre sur une nouvelle ballade émouvante : « Quite Miss Home »

Sur « Impossible », « Say You Won’t Let Go », « At My Weakest » ou encore « Empty Space », James Arthur a dores et déjà prouvé que sa voix pouvait toucher en plein cœur le monde entier. Des graves profonds et une voix de tête maîtrisée à la perfection mais aussi une interprétation toujours juste et mesurée. Frissons garantis sur des instrumentaux minimalistes terriblement efficaces.

Le mois dernier, l’artiste britannique vainqueur d’X Factor UK nous dévoilait son troisième album « You ». Un vrai petit bijou marqué par une honnêteté touchante et 17 morceaux savamment pensés. Parmi les quelques ballades qui bercent l’opus, nous retrouvons « Quite Miss Home », un single émouvant que l’on imagine déjà interprété sur scène devant un public illuminé.

Très descriptives et explicites, les paroles dépeignent avec poésie des moments du quotidien : « I miss you telling me to leave my shoes at the door / ‘Cause you just swept the floor and the dirt drives you crazy« . Une simplicité qui emplit justement le titre d’émotion tant le texte est universel. Evidemment, le piano, rejoint par des violons, sublime encore plus le titre.

Pour un single émouvant, un clip émouvant ! James Arthur nous a prévenus sur ses réseaux sociaux. La vidéo s’achève d’ailleurs sur un hommage à Busbee (Michael James Ryan Busbee), un auteur-compositeur et producteur entre autres, disparu au mois de septembre. Connu pour avoir travaillé avec de nombreux grands artistes, il avait également participé à l’écriture de « Quite Miss Home ».

Cette vidéo montre alors que « home », ou « chez soi » en français, ne fait pas forcément référence à l’endroit où l’on vit ou l’endroit où l’on a grandi. On peut se sentir chez soi quelque part mais on peut aussi se sentir chez soi aux côtés de quelqu’un. Tout au long du clip, nous suivons donc un homme dans son quotidien, toujours accompagné de son chien. Mais nous réalisons rapidement qu’il semble avoir perdu sa moitié. Pourtant, il se la remémore constamment à travers ses affaires et ressent sa présence. Un manque et des sentiments durs à supporter que l’on doit toutefois accepter.

Contrairement au clip du single « Empty Space », à l’histoire toute aussi touchante mais où le chanteur n’apparaissait pas, ces scènes d’une force particulière alternent avec d’autres plans : James Arthur, jouant du piano comme s’il était dans la pièce d’à côté, et chantant cette magnifique ballade qu’est « Quite Miss Home ».

Un somptueux morceau que vous pourrez entendre en live si vous faites partie des chanceux qui assisteront à sa tournée, « You Tour », de passage à Paris le 20 février prochain !

« Quite Miss Home » est disponible sur iTunes.