Louis Tomlinson renoue avec ses racines rock sur « Kill My Mind »

Voilà un artiste qui ne cesse de nous étonner ! Si depuis quelques temps, le britannique Louis Tomlinson s’amuse à teaser son album qui devrait voir le jour d’ici quelques mois, aucune date officielle n’a encore été annoncée. Mais déjà, quelques extraits dévoilés nous permettent d’en savoir plus sur l’univers et la trempe de ce premier opus solo. À la fois rock, pop et électro, les premiers singles nous peignent une production dense et diversifiée, à la hauteur des ambitions du jeune chanteur.

Avec « Just Hold On » et « Back To You », Louis Tomlinson, respectivement accompagné de Steve Aoki et Bebe Rexha, avait fait le choix d’une rythmique minimaliste et teintée d’électro. Plus doux, « Just Like You » faisait la part belle à une mélancolie se mêlant à une mélodie en demi-teinte, à la fois pleine de respiration, aérienne, mais relevée de quelques touches de pop colorée.

Plus récemment, Louis Tomlinson a fait le choix de dévoiler deux titres radicalement différents. Un premier, « Miss You », aux accents rock et riffs de guitare intenses et un deuxième, plus sensible, « Two Of Us ». Sur l’un des titres les plus personnels de sa carrière, le chanteur se confiait le cœur à vif sur une mélodie piano voix, relevée de quelques accords de guitare. Un melting-pot intéressant et qui devrait nous réserver un album singulier et pleins de surprises.

The Killers, The Rolling Stones, The Beatles, The Smiths,… Autant de légendes et de grands noms du rock’n’roll que le chanteur semble compter parmi ses inspirations pour l’élaboration de « Kill My Mind ». Un retour en arrière annoncé et assumé, aux accents forts et détonants, appuyant une nouvelle fois la volonté du chanteur de casser les codes et de se démarquer des productions actuelles :

« Mes attentes et mes aspirations sont toutes inspirées de mes expériences. Tout ce que j’ai fait jusqu’ici, c’est essayer de produire un single taillé pour les radios et les top 40. (…) J’ai dû mettre les choses en perspective et oublier l’envie de vouloir produire un titre commercial à tout prix. Je ne veux pas être défini par un succès commercial. Je ne suis pas là pour rivaliser avec Ariana Grande ou Drake. Je suis là pour faire de la musique et produire des choses qui me plaisent. Je tourne une page importante aujourd’hui. »

Et effectivement, Louis Tomlinson ne fait pas dans la mesure. Si ces premiers singles portaient haut les couleurs de la scène musicale actuelle, « Kill My Mind » se démarque. Dès l’ouverture, le morceau nous invite à tendre l’oreille avant que le reste de la mélodie ne se déploie dans une effusion de rythmes, relevée de chœurs. Guitare, batterie, percussions… Une explosion de sonorités dans un parfait style rétro, inspiré des grandes compositions indies des années 90. Dans la plus pure tradition britannique, Louis Tomlinson nous ramène à ses premiers amours et ses racines, avec les fantômes d’Oasis ou d’Arctic Monkeys, et toujours ponctués de cette voix si particulière – et son accent britannique!

« Kill My Mind » est une chanson qui vous invite à prendre du plaisir et à faire ce qui vous amuse quand vous êtes plus jeune. Elle parle de cette phase expérimentale pendant laquelle on fait des choses qui ne sont pas forcément bonnes pour nous, mais qui sont terriblement excitantes. »

Décomplexé, ambitieux, tempétueux, organique… Un morceau à l’énergie indomptable, sans fioritures, qui parvient à maintenir la tension sur l’ensemble de l’écoute. En bref, un roller-coaster teinté de rock’n’roll, à la manière de « Miss You » et un titre que l’on s’attend très vite à entendre résonner dans les plus grandes salles. Une ultime rupture dans l’univers du chanteur qui parvient à nous montrer l’étendue de sa palette musicale avant la sortie de son premier album solo. Mais pour autant, il semblerait que ce soit définitivement le style dans lequel le chanteur est le plus à l’aise.

« J’ai rencontré Jamie Hartman et j’ai senti que pour la première fois, j’étais sur la même longueur d’onde qu’un producteur. Nos dernières sessions ensembles ont produit quelques unes de mes meilleures chansons et j’en suis vraiment fier. Je veux pouvoir faire ressentir des émotions aux gens qui écoutent mes titres. Et je veux que mes paroles soient sincères, qu’elles signifient quelque chose. »

À en croire la facilité qu’a le chanteur à se démarquer dans ce genre, il y a fort à parier que les autres morceaux présents sur l’album seront du même calibre. Une hypothèse qui pourrait très vite se confirmer car la rumeur court qu’un nouveau single intitulé « We Made It » pourrait lui aussi voir le jour. Affaire à suivre donc…

« Kill My Mind » est disponible sur iTunes.