Avril Lavigne, en proie au diable dans « I Fell In Love With The Devil »

Il y a 5 mois déjà, après 5 années de silence et 3 singles très convaincants, Avril Lavigne faisait son grand retour avec un nouvel album: « Head Above Water ». Porté par des textes des plus sincères et puissants, la chanteuse canadienne a notamment profité de ce 6ème opus pour se confier sur son combat contre la maladie de Lyme. 

Ainsi, nous avions tout d’abord pu découvrir le très touchant « Head Above Water ». Ce premier single, qui partage son titre avec l’album, donnait un parfait aperçu du reste de la tracklist. Une magnifique mélodie au piano et des paroles emplies de vulnérabilité :  l’artiste canadienne a dès le départ choisi de se mettre à nue dans ce nouvel opus.

Quant aux deux autres singles, ils se sont démarqués par leur singularité : des influences blues et jazz pour « Tell Me It’s Over » et un duo féministe aux côtés de Nicki Minaj pour « Dumb Blonde ». 

Aujourd’hui, c’est « I Fell In Love With The Devil » qu’Avril a choisi de mettre en avant en tant que single. La chanteuse relate alors une relation toxique vécue lorsqu’elle souffrait de la maladie de Lyme. Si elle est désormais sortie de cet enfer, ce single a été une véritable thérapie. 

« Comme c’est souvent le cas avec moi, une chanson est née de cette expérience »

Et qui dit texte sombre, dit clip tout aussi dark ! Si Avril Lavigne portait une somptueuse robe blanche sur la couverture d’un précédent album (« Goodbye Lullaby »), elle apparaît cette fois-ci dans une robe rouge à la traîne interminable. L’environnement est lui aussi reste le même : une forêt qui rappellerait presque le conte de Blanche Neige. Une princesse vulnérable fuyant son amour toxique.

La vidéo traduit aussi très fidèlement les paroles et ce à plusieurs reprises. Ainsi, alors qu’Avril chante « Dont’ bury me alive », se sentant périr dans cette relation, nous la retrouvons dans un véhicule transportant un cercueil. Et dans ce cercueil, nous découvrons avec surprise une autre version d’elle-même. De la même façon, nous pouvons apercevoir des lettres s’envoler au début du clip. Une nouvelle allusion au texte : « Teddy bears and « I’m sorry » letters ».

Une nouvelle fois, le morceau, doté d’une production très riche avec de puissants violons, est sublimé par l’impressionnante amplitude vocale d’Avril Lavigne. 

Si elle a pour l’instant annoncé plusieurs concerts en Amérique, nous espérons avoir la chance de la découvrir sur une scène française ! 

« Head Above Water » est disponible en téléchargement sur iTunes.