Duo éclectique pour Ed Sheeran et Justin Bieber avec « I Don’t Care » 

Ed Sheeran et Justin Bieber. Deux talents qui n’ont plus à faire leurs preuves, mais qui continuent de nous surprendre.

D’un côté, un artiste à la carrière stellaire, Justin Bieber. Est-il encore utile de présenter celui qui s’est fait connaître il y a de ça presque 10 ans avec « Baby » ? Depuis, le chanteur a su se tracer une route toute droite vers le succès avec des tonnes de tubes : « As Long As You Love Me », « Sorry » et « I’ll Show You » pour n’en citer que quelques uns.

De l’autre, Ed Sheeran. S’il excelle autant en tant qu’auteur-compositeur qu’en tant qu’interprète, c’est avec des rythmes lents et pleins de tendresse que l’artiste a d’abord réussi à nous charmer. Seul ou en collaboration avec d’autres artistes, si la recette Ed Sheeran marche aussi bien, c’est surtout grâce à la simplicité avec laquelle il nous délivre ses mots et ses mélodies si fortes. Alors qu’il s’apprête à remplir de nouveaux stades français après un premier passage au Stade de France l’été dernier, le Britannique nous offre un duo efficace.

Si l’association des deux univers peut se révéler risquée, les deux chanteurs n’en sont pas à leur première collaboration. En 2015, Ed Sheeran offrait déjà ses services au prince de la pop en lui offrant « Love Yourself », la pépite pop acoustique du Canadien. Un véritable succès qui semble une nouvelle fois les avoir inspiré pour « I Don’t Care ». 

Mais cette fois-ci, le compositeur laisse de côté les rythmes de guitares simples pour une composition plus fournie et plus audacieuse. Sur une mélodie globalement dépouillée, seule la batterie et une rythmique régulière et omniprésente viennent s’inscrire et bâtir doucement l’ensemble du morceau. Au fur et à mesure que « I Don’t Care » se déroule, on distingue des éléments R&B qui viennent discrètement s’insérer et mettre en relief les deux caractères des chanteurs.

Si nous avons l’habitude d’entendre des rythmes R&B venant de Bieber, Ed Sheeran non plus n’est pas étranger à ce genre de changement. Déjà sur ses derniers albums, Ed nous avait proposé « The Man » et « You Need Me Man, I Don’t Need You ». Ici encore, on retrouve cette vibe feel-good et l’ambiance décontractée qui l’accompagne si souvent. 

En définitive, Ed et Justin nous offrent directement un titre taillé pour l’été et les soirées ensoleillées. Des sonorités ultra positives sur lesquelles les deux chanteurs nous font part de comment les problèmes de l’existence peuvent paraître dérisoires lorsque nous sommes avec l’être aimé et bien entourés. Un MOTTO que l’on devrait décidément tous reprendre !

En attendant un retour franc et assuré des deux artistes – Divide est paru en 2017 et Purpose en 2015 pour Justin – on se délecte de ce duo acidulé et parfaitement estival. Une belle manière de dire « I Don’t Care » au temps maussade de la part des deux chanteurs.

« I Don’t Care » est disponible en téléchargement sur iTunes.