Anne-Marie offre un show mémorable au Bataclan avec son « Speak Your Mind Tour 2019 »

Tandis que la fin de la semaine approche, certains ont probablement encore des étoiles dans les yeux après les deux incroyables concerts qu’Anne-Marie a donné au Bataclan, le weekend dernier. Avec deux dates sold out, les 18 et 19 mai, l’artiste britannique vient conquérir le public parisien grâce à sa fabuleuse présence scénique, sa franchise et son humour légendaire. Nous étions au show du samedi soir, c’est parti pour le débrief !

Lennon Stella a l’honneur d’ouvrir le bal et quel plaisir de la découvrir sur scène ! Après avoir fait le buzz en postant une vidéo d’elle accompagnée de sa petite sœur en 2012, la jeune femme s’illustre dans la série Nashville grâce à ses talents de comédienne et sa voix douce et sensuelle. En 2018, elle poursuit son ascension en collaborant avec le DJ Jonas Blue et Liam Payne sur le titre « Polaroid » et sort son premier EP, « Love, me » à la fin de l’année.

À travers une dizaine de chansons dont une version acoustique de « Polaroid », le très réussi « La Di Da » et l’impertinent « Bitch », le public du Bataclan découvre alors une artiste gracieuse et pleine de charisme que l’on espère vite revoir sur une scène parisienne ! Après la tournée d’Anne-Marie, Lennon Stella ira en tout cas parcourir les Etats-Unis avec The Chainsmokers et les 5 Seconds Of Summer.

 

Place ensuite à la reine de la soirée, nous avons nommé Anne-Marie ! Dès que les premières notes de « Bad Girlfriend » retentissent, c’est avec une énergie débordante que la jeune femme apparaît sur scène. Les fans, quant à eux, répondent tout de suite présents et chantent à l’unisson les paroles de ce morceau rythmé plein de dérision. Quoi de mieux pour donner le ton de la soirée ?

L’interprète britannique chante ensuite « Cry », le titre qui ouvre son album « Speak Your Mind », puis « Do It Right » – un single révélé en 2015 sur la plateforme SoundCloud. La salle se teinte alors de lumière rouges et Anne-Marie demande au public de sauter avec elle pendant le refrain. Vous vous en doutez, nul besoin de le dire deux fois ! Après seulement trois chansons, l’ambiance est déjà électrique et la complicité entre l’artiste et son public évidente.

Anne-Marie enchaîne ensuite avec un morceau beaucoup plus doux : « Heavy ». Lorsque nous l’avions rencontrée en 2017, elle nous avait décrit ce nouveau single comme un titre parlant du « sentiment que l’on a quand on est dans une relation et qu’elle change ». Son refrain au nombre de notes impressionnant prouve la grande maîtrise vocale de l’auteure et interprète qui paraît pourtant chanter comme elle respire. Une nouvelle fois, le public se joint à elle pour créer un moment fort et intimiste.

 

Place maintenant à « Perfect To Me », le dernier clip solo en date d’Anne-Marie. Avant de commencer à chanter, l’artiste s’assoie sur scène et regarde avec ses fans une vidéo projetée sur les écrans. Sur ces derniers, des personnes anonymes, Mabel, James Arthur, Shawn Mendes ou encore Ed Sheeran apparaissent tour à tour pour exprimer des messages de tolérance. Un moment touchant que la chanteuse prend très au sérieux. Lorsque les premières notes résonnent dans la salle, les membres du public brandissent sans attendre des feuilles avec des phrases visant à complimenter Anne-Marie. « Perfect To Me » a vraiment un impact positif et ça, on aime !

Autre moment très fort en symbolique : « Trigger ». Cette fois-ci, c’est Anne-Marie elle-même qui tient à insister sur la signification des paroles avant de commencer sa prestation. La chanson a beau parler d’une relation destructive dans laquelle la chanteuse veut mettre fin à la violence, avec tout ce qu’il se passe dans le monde, le texte peut également être interprété d’une manière plus générale : « Put the gun down, do the right thing / That won’t fix it any quicker / We don’t have to pull the trigger« . Des mots qui font tout particulièrement sens dans la salle parisienne du Bataclan ! Certains fans ont brandi le symbole qui avait été créé suite à l’attentat du 13 novembre 2015, d’ailleurs projeté sur les écrans le soir suivant.

Suite à ce moment très fort, Anne-Marie interprète « Ciao Adios », l’un des singles phares de sa carrière. Son clip faisait notamment partie de nos vidéos coups de coeur de l’année 2017. Une nouvelle fois, le franc-parler de la chanteuse et le rythme irrésistible du morceau donnent naissance à un moment de symbiose avec le public.

 

S’en suivent les titres « Can I Get Your Number » et « Don’t Leave Me Alone », un featuring efficace avec David Guetta. Pendant ce dernier, la salle se teinte de bleu et la fosse se transforme alors en véritable dancefloor ! Moderne, fraîche et entraînante, la pop d’Anne-Marie se mêle parfaitement à l’univers du DJ français.

L’artiste raconte ensuite une anecdote avant d’interpréter « Alarm », une chanson qui lui a en fait servi de défouloir après une grande déception amoureuse. En effet, Anne-Marie écrit ce titre à Ibiza, alors qu’elle vient de découvrir que son petit copain de longue date l’a trompé. Sur scène, elle prévient alors qu’elle ne peut s’empêcher de laisser exploser toute la colère qu’elle a pu ressentir quand elle chante ces paroles. Comme pour la soutenir, les fans présents s’époumonent et scandent le refrain avec puissance.

Bien qu’évoquant le même thème, la chanson suivante est beaucoup plus douce puisqu’il s’agit de « Then ». La salle est alors plongée dans la pénombre et seule Anne-Marie est éclairée par une poursuite. Assise sur un tabouret au centre de la scène, l’interprète chante avec émotion et laisse même échapper quelques larmes. Un moment fort et suspendu dans le temps pendant lequel le public, pendu aux lèvres de l’artiste, se fait plus silencieux. Que ce soit dans la joie ou dans tristesse, on s’aperçoit vite qu’Anne-Marie est une artiste extrêmement sincère.

Vient ensuite « Rockabye », un morceau sorti en 2016 qui rend hommage aux mères célibataires et pour lequel la chanteuse a collaboré avec Clean Bandit et Sean Paul. Seul problème, le rappeur jamaïcain n’a pas accompagné Anne-Marie à Paris… Néanmoins, la jeune femme trouve vite une solution et donne tout simplement un micro à des membres du public. Après un petit coup de pression très humoristique à leur égard, les premières notes retentissent et l’ambiance est à son apogée.

 

À la grande surprise générale, Anne-Marie fait une pause au milieu de la chanson pour discuter avec son public et le remercier. Les envies de déclarations, ça n’attend pas ! Elle confie alors qu’elle apprécie énormément la soirée et qu’elle aimerait même tout recommencer depuis le début. Ni une ni deux, les fans commencent alors à chanter « Bad Girlfriend », le premier titre de la setlist. Un moment inattendu et très drôle qui provoque de grands sourires dans la salle comme sur la scène ! Telle artiste tels fans ?

Une fois la prestation terminée, Anne-Marie clôture le show avec deux singles maintenant incontournables : « 2002 » et « Friends », une collaboration avec Marshmello. Pour ce dernier, l’interprète décide de marquer le coup et cède à l’envie de faire monter des fans sur scène. Une dizaine de jeunes ont ainsi la chance d’enlacer la chanteuse avant de chanter et danser à ses côtés. Les paroles teintées d’humour de « Friends » résonnent alors d’une manière toute particulière. Du bonheur à l’état pur !

 

Après nous avoir séduits lors du Summertime Ball l’année dernière, Anne-Marie parvient une nouvelle fois à mettre tout le monde d’accord grâce à un show qui lui ressemble !