Une première date française plus que réussie pour Shawn Mendes

Deux ans après son Illuminate Tour, qui l’avait déjà mené jusqu’à Paris, et un an après la sortie de son album éponyme très bien accueilli par la critique, Shawn Mendes est de retour pour une nouvelle tournée mondiale. Amérique du Nord et du Sud, Europe, Australie : les dates sont nombreuses et s’enchaînent. Mardi dernier, c’est dans la capitale française que le jeune artiste canadien posait ses valises pour un concert événement à l’AccorHotels Arena.

Pour l’accompagner lors de cette gigantesque tournée, c’est Alessia Cara que le chanteur a choisi, faisant alors de “Shawn Mendes The Tour” un show 100% canadien ! Tous deux repérés grâce aux covers qu’ils postaient sur les réseaux sociaux, les deux artistes ont maintenant leur place sur la scène internationale grâce à leurs hits respectifs. Alessia Cara a notamment marqué les esprits avec “Here” et son texte honnête, auquel beaucoup se sont identifiés. C’est d’ailleurs avec cette chanson que la jeune chanteuse ouvre le bal.
Elle interprète ensuite dix autres titres, mêlant moments de douceur et refrains plus rythmés. Après “Growing Pains” et “7 Days”, tous deux issus de son dernier album, Alessia nous fait retomber en enfance avec “How Far I’ll Go”, l’hymne de l’héroïne Disney Vaïna. Pendant “Out Of Love” et “A Little More”, le public a ensuite illuminé la salle, rendant alors les deux performances encore plus touchantes. Enfin, après le fédérateur “Scars To Your Beautiful” et le plus récent “Trust My Lonely”, la chanteuse clôture son passage sur scène en transformant l’AccorHotels Arena en piste de danse grâce à “Stay”, son irrésistible collaboration avec Zedd, sortie en 2017.

 

Pour ouvrir cette première date française, Shawn Mendes a opté pour deux morceaux dansants et très efficaces à commencer par « Lost In Japan », un titre marqué par des sonorités funk et dont le clip est sorti en octobre dernier.  Sous les acclamations d’une foule en délire, le single provoque l’effet escompté. La guitare toujours sous le bras, il poursuit avec « There’s Nothing Holding Me Back ». Malgré son état fébrile des derniers jours, le jeune chanteur nous offre une performance vocale impressionnante qui nous fait très vite oublier les légers petits dérapages.

Shawn Mendes enchaîne ensuite avec deux singles : « Nervous », un titre pétillant au refrain tout en falsetto et « Stitches », qui reste l’un des plus grands succès de son premier album « Handwritten ». Puis, sans que l’ambiance ne retombe, le jeune Canadien se place derrière son piano afin de nous interpréter un extrait de sa collaboration avec la belle Camila Cabello, « I Know What You Did Last Summer ». Nous découvrons alors une toute nouvelle version de ce morceau, beaucoup plus douce, mais aussi les talents de pianiste de Shawn.

Place à la séquence émotion du concert avec « Mutual ». Si le titre est lui plutôt énergique et évoque la situation d’un jeune homme voulant s’assurer de la réciprocité de ses sentiments avant de se lancer dans une relation, ce sont bel et bien les fans qui ont su rendre ce moment particulièrement touchant. En effet, chaque membre du public étant dans la confidence, ce sont des milliers de pancartes qui se sont levées durant la chanson, sur lesquelles on pouvait lire le message suivant : « Our Love Is Mutual ».

Nous restons dans la même ambiance avec « Bad Reputation » et ses paroles lourdes de sens puis Shawn Mendes interprète « Never Be Alone » au piano : un moment très attendu par ses fans. Lors de sa précédente tournée, nous avions déjà pu constater l’émotion dégagée par ce titre. L’AccorHotels Arena se change en cocon le temps d’un instant et nous assistons à un moment d’intimité entre Shawn et son public, qui se charge d’ailleurs de chanter les dernières notes.

 

 

C’est ensuite sur une deuxième scène, placée au fond de la fosse et surmontée d’une gigantesque rose aux couleurs changeantes, que l’artiste fait son apparition pour y interpréter quatre chansons pleines de douceur. Après « Life Of The Party », morceau phare de son premier opus que le public fait également résonner dans la salle et la magnifique ballade « When You’re Ready », Shawn choisi de nous chanter « Like To Be You ». Co-écrit et d’habitude interprété aux côtés de la talentueuse Julia Michaels, qui a récemment sorti « Inner Monologue Part I », nous découvrons une version solo toute aussi efficace. Là encore, la foule est au rendez-vous pour sublimer le morceau. Avant de regagner la scène principale, il reprend « Ruin », de son deuxième album « Illuminate », nous offrant de jolies notes et un solo de guitare effectué à la perfection.

 

 

La troisième et dernière partie du concert s’ouvre sur « Treat You Better » puis vient l’heure de « Particular Taste ». Shawn Mendes sort alors de sa zone de confort, danse et déambule sur scène sans sa guitare dans le dos. Le pari est réussi, c’est un artiste plein de maturité et d’assurance que nous retrouvons derrière le micro. Il interprète ensuite « Where Were You In The Morning » et « Fallin’ All In You », démontrant à nouveau ses talents en voix de tête.

 Place à « Youth », un morceau puissant et très actuel, que Shawn Mendes a enregistré avec Khalid qui s’apprête à sortir son tout premier album studio le mois prochain. Inspiré des attentats qui ont pu survenir ces dernières années, le morceau vise avant tout à rassembler et nous encourage à continuer de vivre avec fougue. Shawn a d’ailleurs tenu à nous adresser un message avant de demander au public de chanter le refrain aussi fort que possible.

Quand je dis « youth », je ne parle pas du mot qui renvoie à votre âge. Je parle du mot qui décrit un sentiment, le sentiment de bonheur et le sentiment de liberté […] chaque personne dans cette salle, quel que soit votre âge, vous êtes les personnes qui ont le pouvoir de changer le monde.

Shawn interprète ensuite « Why » assis sur le devant de la scène avant de chanter « Mercy », déchaînant une nouvelle fois la foule. Puis vient le moment d’une reprise et pas des moindres. Après avoir repris « Castle On The Hill » d’Ed Sheeran lors du Illuminate Tour et « Use Somebody » des Kings Of Leon lors de son passage au Summer Time Ball 2018, il s’attaque aujourd’hui à « Fix You » de Coldplay.  Un titre qui lui va à merveille et qui a su conquérir l’AccorHotels Arena.

Enfin, pour clôturer cette date parisienne, Shawn Mendes nous offre l’incontournable « In My Blood », premier single de son album éponyme, et ce sont des pluies de confettis qui viennent prendre le public par surprise. Le temps de prendre un bain de foule en saluant les premiers rangs de la fosse et de remonter sur scène pour les derniers refrains et nous arrivons à la fin du concert.

 

 

Cette première date française du « Shawn Mendes The Tour » a su faire l’unanimité. Une setlist de vingt chansons et une scénographie plus que réussie. Chacun a notamment pu recevoir un bracelet lumineux à l’entrée, ce qui a permis d’illuminer la salle de couleurs tout au long du concert. Le jeune Canadien a donc gâté son public et sera de retour en France dès la fin du mois pour un show à la Sud de France Arena de Montpellier !