Découvrez Plested, à la conquête de nos coeurs avec son premier opus « First & Foremost »

« Remind Me To Forget » de Kygo, « Touch » des Little Mix ou plus récemment « Nobody » qui réunit James Arthur et Martin Jensen : tous ces titres ont un point en commun. Ils sont l’œuvre de la jolie plume de Phil Plested, dont la carrière prend aujourd’hui un nouveau tournant sous le simple nom de Plested. En effet, si ses talents d’auteur-compositeur ne sont plus à prouver, le jeune Britannique tenait à raconter sa propre histoire. À l’instar d’autres artistes qui ont longtemps écrit pour d’autres avant de se lancer, comme Julia Michaels qui nous a dévoilé « Inner Monologue Part. I » au début de l’année, Plested a choisi de nous inviter dans son univers.

Quand tu as des chansons auxquelles tu tiens vraiment, tu n’as rien à perdre. Pourquoi donner ta chanson à un autre artiste qui n’y tiendra probablement pas autant que toi? Si tu peux écrire de belles chansons et que tu es capable de les chanter alors pourquoi ne pas le faire toi-même?

Si ses premiers pas en tant qu’interprète datent d’il y a déjà trois ans, aucun opus n’avait encore été dévoilé. Après avoir sorti un single intitulé « Priorities » l’été dernier, son tout premier album, « First and Foremost », est ainsi sorti en décembre. Composé de huit morceaux, l’opus permet à Plested de se révéler à travers des textes touchants et profonds.

Il transforme ainsi ses émotions et histoires personnelles en chansons d’amour auxquelles on peut facilement s’identifier dès la première écoute. Un processus d’écriture qui lui vient tout naturellement et semble prendre des airs de thérapie : « Peu importe ce que je fais de ma journée, je vais toujours au studio et j’écris des chansons. C’est comme ça que j’évacue mes émotions ».

Parmi ces huit titres, on retrouve « Habits », sorti il y a deux ans, dans lequel Plested évoque une relation qui paraît prendre l’allure d’une addiction tandis que « Worthy Of You » nous décrit une relation à sens unique. Des sentiments malheureusement non partagés qui donnent à cette ballade un côté dramatique. Si l’amour est prédominant dans cet album, ne vous attendez donc pas pour autant à des textes fleur bleue. L’amour est abordé sous toutes ses coutures et c’est un vrai plaisir de nous laisser emporter par la voix de l’auteur britannique !

Loin des sonorités électroniques de ses compositions pour ses pairs, les sons pop de Plested se distinguent par un côté plus acoustique et léger. Une guitare parfois accompagnée de percussions ou d’un piano, et le tour est joué. Dans « Ribcage », jolie métaphore où les sentiments seraient retenus prisonniers dans leur cage thoracique, le rythme est toutefois plus soutenu. C’est aussi le cas de « Your Name », dans laquelle l’auteur-compositeur-interprète ne parvient pas à oublier le prénom de celle qu’il porte dans son cœur. Un titre porté par un refrain entraînant et très efficace.

Plested a d’ailleurs montré ses talents pour le guitare-voix en accompagnant Alec Benjamin lors de sa tournée européenne. Il était alors de passage aux Etoiles de Paris le mois dernier. Et son planning est encore chargé puisqu’il assure actuellement la première partie de Nina Nesbitt aux Etats-Unis et partira ensuite aux côtés de Mogli pour des dates en Allemagne, en Autriche et au Danemark.

Après avoir écrit pour ZAYN, Calum Scott ou encore The Vamps, on peut dire que le voyage de Plested en tant qu’interprète ne fait que commencer !

« First and Foremost » est disponible en téléchargement sur iTunes.