Le duo néerlandais met « City Lights » en images dans la ville lumière !

Nous les avons découverts l’an dernier et le charme de leur musique comme de leur histoire singulière nous a conquis… Marijn van der Meer et Jorrit Kleijnen forment le groupe HAEVN. Il y a maintenant 4 ans, un heureux hasard a fait se croiser le chemin du premier – ancien publicitaire et parolier à ses heures perdues – et celui du second – compositeur de bandes originales. Un coup de foudre musical, qui a fini par trouver une expression commune dans les 14 titres de « Eyes Closed », leur premier album sorti en Mai 2018.

La pop éthérée du duo est vectrice d’une multitude de sentiments, la texture et la chaleur des arrangements de Jorrit contrebalançant la voix aérienne et envoûtante de Marijn. Lorsqu’en interview, nous interrogions les deux acolytes sur leurs morceaux, ils nous confiaient « [vouloir]aussi que les auditeurs se forgent leurs propres images sur la musique. […] les paroles ne sont pas toujours très claires. On aime laisser libre court à l’interprétation de chacun. ».

Pour autant, au regard de leurs parcours respectifs, les deux membres sont très attentifs à l’univers graphique développé autour du projet. C’est pourquoi – lorsque les images ne sont pas à l’origine même de leur processus de création – elles sont au moins rigoureusement pensées au service de leur artworks et autre clips.

Comme pour la musique, on essaie toujours de viser les frissons, ceux que l’on a ressenti la première fois que l’on a collaboré tous les deux. Si un nouveau morceau ou visuel ne nous transmet pas l’émotion de nos débuts, alors on ne poursuit pas ! »

Et cette semaine, HAEVN illustre cette idée avec le somptueux visuel de « City Lights » !

Cette langoureuse ballade aux accents électriques est extraite de l’opus « Eyes Closed ». Ici, le jeune producteur et DJ néerlandais LVNDSCAPE en propose un remix teinté de sa tropical house signature. Et quoi de mieux pour un texte évoquant un amour grandissant qu’une escapade nocturne dans l’une des villes (au moins théoriquement) les plus romantiques du monde !

Dirigé par Mark Handels et Jorrit Kleijnen lui-même, le clip suit Marijn van der Meer dans un Paris nocturne aux lumières exacerbées. Le chanteur charismatique de la formation joue au chat et à la souris avec sa bien-aimée dans différents lieux de la capitale. L’esplanade de la Défense et ses tours de bureaux, les quais de Seine, les vieilles rames de métro de la ligne 7… de somptueux tableaux parisiens sont distillés dans la vidéo, en évitant (et on remercie HAEVN pour ça) les paysages les plus clichés et les images cartes postales.

La correspondance entre cette épopée urbaine et les paroles du refrain est presque littérale : « I could see it in your eyes / The city lightning / I just wanna see your eyes / In city lightning » mais très élégante et pudique.

Que ce soit par le traitement de l’éclairage public, de la mise en lumière des bâtiments ou des rayons solaires du crépuscule, les lueurs de Paris sont effectivement les stars de cette vidéo et nous feraient (re)tomber amoureux de la ville lumière ! La prochaine fois que vous serez dans un métro bondé ou sur un quai de Seine densément occupé, vous vous souviendrez qu’en levant les yeux, en prenant un peu son temps et en évitant beaucoup la foule, c’est quand même aussi ça Paris…

En attendant un retour du duo sur une scène française, plongez dans les délicieuses nuances de « City Lights » !

Le remix de « City Lights » par LVNCSCAPE et l’album »Eyes Closed » sont en téléchargement.