Ariana Grande porte haut le pouvoir de l’amitié avec « 7 Rings »

Elle nous était revenue l’année dernière avec un tout nouvel album, « Sweetener », à l’esthétique très travaillée. Emmené par les titres phares « No Tears Left To Cry » et « God Is A Woman », ce quatrième opus avait eu l’effet d’une bombe au sein de la communauté de la chanteuse. Entre morceaux pop et compositions teintées de RnB, Ariana Grande avait su montrer toute sa maturité et avait su faire mouche. Si la jeune artiste ose parler de l’année 2018 comme étant « la meilleure pour sa carrière », tout n’a pas été rose avec des épreuves personnelles particulièrement dures.

De la disparition de Mac Miller à ses fiançailles avec Pete Davidson, Ariana Grande a pourtant su rebondir et prouver une nouvelle fois que la chanson était le meilleur moyen de défense. Très attendue, la chanteuse nous avait dévoilé en fin d’année dernière un véritable carton avec « Thank U, Next ». Sorte d’hymne à ses exs et de bilan sur ses expériences personnelles, sans amertume mais avec beaucoup de bienveillance et de relativité, Ariana s’était véritablement métamorphosée pour les besoins du clip : Mean Girls, Bring It On, 13 Going On 30,… Toutes les références aux films cultes des années 90/2000 étaient là, renforcées par une bonne dose de caméo, notamment Troye Sivan, son partenaire de « Dance To this », ou encore ses ex-collègues de Victorious Elizabeth Gillies et Daniella Monet. Un casting 5 étoiles pour un titre qui ne cesse de battre des records.

Dans la lignée du précédent morceau, Ariana avait également dévoilé « Imagine », une ballade axée RnB. Un brin lyrique, la chanteuse s’était même confrontée à la reine du style, Mariah Carey, en nous offrant des whistle notes de haut vol. Une démonstration vocale à la hauteur du caractère utopiste des paroles, évoquant un amour idéalisé mais impossible. En tout cas, la revanche d’Ariana sur ses exs, qu’elle soit farouche ou bienveillante, semble loin d’être terminée, la preuve encore aujourd’hui avec un troisième extrait de son possible nouvel album, « 7 Rings ».

Sur une mélodie minimaliste, Ariana nous propose des paroles presque parlées, sans fioritures. Inspirée du rap moderne, aux touches de RnB et de pop, la chanteuse s’inscrit ici dans un univers urbain, au thème extravagant et bling-bling comme lorsqu’elle chante : « Lashes and diamonds, ATM machines / Buy myself all of my favorite things / Been through some bad shit, I should be a sad bitch / Who woulda thought it’d turn me to a savage? ». Au début de l’enregistrement, on reconnait même les airs et les paroles du titre « My Favorite Things », interprété par Julie Andrews dans le film La Mélodie du Bonheur. Un contraste fort entre les deux univers et une remise au goût du jour plus que moderne du grand classique. Ariana Grande ose une nouvelle fois se réinventer en tutoyant les plus grands noms du rap, sûrement inspirée par sa partenaire de quelques titres, Nicki Minaj.

Un univers que l’on retrouve également dans le clip, qui est déjà en passe de devenir l’un des plus visionnés du moment. Entourée de ses copines transformées pour l’occasion en poupées Barbie des temps modernes, Ariana Grande s’émancipe et profite de la vie : luxueuse maison extravagante, champagne qui coule à flot et ambiance relativement futuriste et girly. Pas de doute, les codes des clips de Rap/RnB sont bien présents, sauf qu’ici, ce sont les filles qui ont le pouvoir. Un beau message d’amitié et de girl power, qui semble être inspiré d’une expérience personnelle, assez inhabituelle comme l’explique la chanteuse :

« Nous sommes allées ensemble chez Tiffany (…) Vous savez que quand on attend là-bas, on vous sert beaucoup de champagne ? Ça nous a rendues pompettes et on a acheté sept bagues de fiançailles et quand je suis retournée au studio, j’ai donné à tout le monde une bague d’amitié. C’est de là que vient l’idée de la chanson. »
 Bye-bye les exs, rejet des relations, fêtes entre copines,… Cette fois c’est sûr, Ariana est prête à tourner la page et à vivre sa vie comme elle l’entend ! Comme elle le dit si bien sur ce nouveau hit, « I See It, I Like It, I Want It, I Got It », la jeune popstar est désormais inarrêtable et semble bien prête à mettre le monde à ses pieds une bonne fois pour toutes.  Reste à savoir si le reste de l’album sera aussi revanchard et si Ariana saura transposer cette énergie sur scène lors du Sweetener Tour, qui passera par Paris les 27 et 28 août prochains.
« 7 Rings » est disponible sur iTunes.