Découvrez Alec Benjamin, conteur d’histoires de la pop américaine

Si vous êtes amateur de pop sans pour autant négliger la qualité des textes, Alec Benjamin saura conquérir votre cœur. Ce jeune artiste américain de 24 ans, qui se définit lui-même comme un « narrateur », a plus d’une corde à son arc et promet une belle carrière. Après un premier EP intitulé « Mixtape 1 : America », qu’il crée en 2013 dans sa chambre d’université, il sortira, les années suivantes, « Paper Crown », « End Of Summer » ou encore « I Built A Friend », des singles qui connaîtront un franc succès auprès du public.

Inspiré par Eminem ou encore Paul Simon, Alec Benjamin se révèle titre après titre, prenant l’apparence d’un véritable conteur d’histoires. Très souvent accompagné de sa guitare, il évoque en effet des sujets variés et ce de façon très juste. Dans « I Built A Friend », il raconte par exemple l’histoire d’un enfant qui décide de se construire un ami imaginaire pour lui tenir compagnie avant de finalement grandir et l’oublier.

Alec Benjamin a su se montrer très persévérant après que le label Columbia Records a brutalement mis fin à son contrat. À seulement 18 ans, il décide donc de se produire sur des parkings et devant des salles de spectacles, lors de concerts de Shawn Mendes ou Troye Sivan, pour se faire connaître. Il est finalement repéré par Jon Bellion qui l’invite à faire la première partie de sa tournée et apparaît aussi sur celles de Matisyahu et Hoodie Allen, ce qui lui permet de gagner en visibilité. Il choisit de publier ses singles sur YouTube et signe finalement chez Atlantic Records quelques années plus tard.

Au mois de novembre dernier, Alec Benjamin sort une toute nouvelle mixtape intitulée « Narrated For You » et composée de 12 titres. Parmi eux, on retrouve « Let Me Down Slowly », qui porte l’opus. Il s’agit d’un de ses plus gros succès, notamment sur sa chaîne YouTube où le clip cumule plus de 20 millions de vues. Une nouvelle version du titre en duo avec Alessia Cara, qui avait déjà rejoint Troye Sivan sur « Wild », est d’ailleurs disponible depuis peu.

« Cette chanson parle de ma première relation. Je voulais parler d’un moment où je me suis senti particulièrement vulnérable, un sujet très peu évoqué selon moi. »

Les thèmes récurrents de « Narrated For You » restent l’amour, la famille et l’enfance. Des textes criants de vérité qu’Alec Benjamin écrit en allant puiser dans ses expériences personnelles. « If We Have Each Other », autre grand succès de cette mixtape, est par exemple une véritable déclaration d’amour à sa famille : « Le premier couplet est sur une fille qui était dans mon lycée, le deuxième est sur mes grands-parents et le troisième est pour mes parents et ma sœur ».

Dans « Annabelle’s Homework », il s’agit une nouvelle fois d’une histoire très personnelle. Alec Benjamin relate une période où il avait pour habitude de faire les devoirs d’une camarade de classe pour gagner son affection. Malheureusement, comme il a fini par le comprendre, l’amour ne s’achète pas.

Certains titres abordent, eux, des sujets plus sombres. C’est notamment le cas « Boy In The Bubble » où Alec Benjamin décrit le harcèlement d’un jeune garçon en se mettant dans la peau du harceleur, ou encore « If I Kill Someone For You ». Dans ce dernier titre, il choisit de changer dans le but de plaire à la fille dont il est amoureux. S’il ne tue pas quelqu’un comme le titre pourrait le laisser penser, il élimine bien une partie de lui-même : « You have to understand that / The one I killed is me / Changing what I was / For who you wanted me to be ».

Si certaines chansons présentes sur la tracklist ont été écrites il y a maintenant plusieurs années (« 1994 », sortie en 2011), d’autres sont exclusives : « Steve », « Gotta Be A Reason » et « If I Killed Someone For You ».

Une voix angélique, des textes profonds, vulnérables et honnêtes, des mélodies douces mais efficaces : Alec Benjamin le reconnaît, ses titres ne sont pas faits pour chanter à pleins poumons ou danser jusqu’au bout de la nuit, mais pour toucher les gens et leur faire passer un agréable moment.

Très actif sur les réseaux sociaux, le jeune américain, originaire de Phoenix en Arizona, entretient une relation privilégiée avec son public, qu’il rencontrera à Paris le 12 février prochain au Théâtre Les Etoiles. Alec Benjamin, que beaucoup comparent déjà à Ed Sheeran, est donc un artiste à découvrir sans plus attendre dont les histoires ne demandent qu’à être écoutées!

« Narrated For You » est disponible en téléchargement sur iTunes.