Hozier nous donne un avant goût de son prochain opus avec le single « Movement »

Hozier, un nom qui vous est forcément familier grâce à son hit « Take Me To Church », single éponyme de son tout premier EP, révélé en 2013 sur la plateforme Bandcamp. Un titre qui a fait exploser sa carrière solo naissante et lui a apporté de nombreuses récompenses.

L’année suivante, après un deuxième EP (« From Eden »), l’auteur-compositeur-interprète et musicien irlandais sort son premier album studio. L’album éponyme comprend des titres déjà présents dans ses précédents EPs, et la quasi-totalité des chansons sont écrites et composées par Hozier lui-même. L’opus inclut par exemple « Someone New » ou encore « Cherry Wine », au texte puissant évoquant une relation abusive tant sur le plan physique qu’émotionnel, que la victime tolère par amour. L’artiste a d’ailleurs tenu à reverser les bénéfices de ce single à plusieurs associations luttant contre les violences conjugales.

Tout comme Leon Bridges dans son clip « If It Feels Good (Then It Must Be) », Hozier a fait le choix de laisser la danse dominer pour porter son nouveau titre « Movement ». La vidéo met alors en scène le danseur et chorégraphe ukrainien Sergei Polunin sous différents visages.

Le protagoniste, tourmenté, paraît en effet fuir son premier alter ego au regard sombre. Puis, nous en découvrons un autre, puis un autre… Plusieurs facettes qui semblent s’affronter dans une danse contemporaine, et que l’on voit évoluer avec plaisir au rythme de la musique et de la voix d’Hozier qui se fait subtile puis plus puissante lors des refrains et du bridge.

Les deux artistes ont d’ailleurs tous deux exprimé leur joie de travailler ensemble. Hozier, qui avait déjà eu l’occasion de constater le talent du chorégraphe sur « Take Me To Church », s’est ainsi confié : « J’ai été incroyablement fier de travailler avec Sergei sur cette vidéo. C’est un talent unique en son genre. C’est un homme d’une habileté et d’un talent artistique incroyables ». Ce à quoi Sergei a répondu : « Sa musique m’avait déjà inspiré et ému auparavant et, il y parvient à nouveau avec « Movement » ».

Un single fort, envoûtant et efficace qu’Hozier a choisi de co-produire avec Markus Dravs, qui a déjà travaillé avec lui sur son dernier EP « Nina Cried Power » dont le titre éponyme a été enregistré en compagnie de Mavis Staple, et avec de grands noms tels que Colplay ou Arcade Fire.

Hozier reste donc fidèle à son doux mélange pop, soul et blues avec « Movement » qui n’est autre que le tout premier single de son deuxième album studio, au titre encore inconnu. Le chanteur irlandais avait déjà interprété ce titre sur scène mais avait prié son public de ne pas divulguer de vidéo ou d’enregistrement audio.

« La plupart des chansons sont très positives et chaleureuses, mais se déroulent toujours dans un endroit très sombre. »

Un deuxième opus prometteur, qui ferait donc suite à ses deux derniers EPs (« Live In America » et « Nina Cried Power », sorti cette année) et qui est attendu pour le début de l’année prochaine !

Hozier, actuellement en tournée européenne, était d’ailleurs de passage à la Salle Pleyel de Paris le 14 novembre, jour de sortie de « Movement ».

« Movement » est disponible en téléchargement sur iTunes.