Alec Benjamin, de retour avec le poignant « Boy In The Bubble »

Encore peu connu en France, Alec Benjamin est un artiste complet. Auteur-compositeur-interprète, il réalise en 2013 son tout premier EP « Mixtape 1 : America » et enchaîne avec le single « Paper Crown » qu’il crée de toutes pièces dans sa chambre d’université. En 2016, sa carrière prend de l’ampleur grâce à de nombreux titres tels que « The Water Fountain », « End Of The Summer » ou encore « I Built A Friend ».

Parmi ses inspirations se trouvent de grands noms tels que Paul Simon ou Eminem. C’est donc sans surprise qu’Alec Benjamin s’affirme parfois sur des phrasés rapides à l’image du rappeur américain ou d’Ed Sheeran, qui l’avait d’ailleurs rejoint sur le titre « River ».

En ce mois de novembre, Alec Benjamin est de retour avec une toute nouvelle mixtape intitulée « Narrated For You », comprenant douze titres. Au jour de sa sortie, seules trois chansons n’avaient pas été révélées : « Steve », « Gotta Be A Reason » et « If I Killed Someone For You ».

Alec Benjamin se distingue par son timbre de voix si particulier : une voix cristalline et douce qui vient parfaitement mettre en valeur ses talents de conteur d’histoires. En effet, le jeune artiste de 24 ans sait trouver les mots justes avec des textes criants de vérité auxquels on peut facilement s’identifier. Loin des chansons pop légères et édulcorées, il évoque parfois des sujets sérieux comme c’est le cas dans son nouveau single « Boy In The Bubble ».

« Boy In The Bubble » aborde sans filtre le harcèlement qu’Alec Benjamin a lui-même dû affronter dans sa jeunesse. Toutefois, le chanteur, originaire de Phoenix en Arizona, ne s’est pas simplement limité au ressenti de la victime et a choisi de voir au-delà. Parmi les couplets upbeat, l’un d’eux est alors consacré au harceleur : « Well, there’s no excuse for the things he did/ But there’s a lot at home that he’s dealing with/ Because his dad’s been drunk since he was a kid ».

« J’ai pensé qu’il serait intéressant d’écrire le dernier couplet du point de vue du harceleur […] car c’est quelque chose dont nous ne parlons pas assez. »

Des paroles poignantes que l’on retrouve fidèlement dans le clip : un jeune garçon affrontant en silence deux autres adolescents et leur leader. A l’instar du dernier couplet, on découvre finalement que le harceleur est lui aussi victime des violences de son père et doit y faire face tous les jours.

Derrière la caméra se trouve Connor Evert, avec qui Alec Benjamin avait déjà travaillé pour le clip du titre « If We Have Each Other », un morceau vulnérable et touchant écrit pour sa famille. Leur collaboration porte donc une nouvelle fois ses fruits et sublime les textes du jeune prodige.

On ne peut donc que vous conseiller la mixtape de cet artiste prometteur que quelques chanceux pourront découvrir ou redécouvrir sur scène le 12 février prochain au Théâtre Les Etoiles à Paris !

« Narrated For You » est disponible en téléchargement sur iTunes.