Les Imagine Dragons revendiquent leur liberté dans leur nouveau single « Machine »

2018 est une année marquée par la réussite pour le groupe Imagine Dragons, composé du chanteur Dan Reynolds, du batteur Dan Platzman, du guitariste Wayne Sermon et du bassiste Ben McKee ! Avec déjà trois albums studio à leur actif (« Night Visions », « Smoke + Mirrors » et « Evolve »), leur tournée « Evolve Tour » avait en effet commencé fin 2017 et s’était poursuivie l’année suivante, en passant par l’AccorHotels Arena de Paris mais aussi par Bordeaux, Montpellier, Lyon et Nancy.

Par ailleurs, les quatre Américains, originaires de Las Vegas, avaient notamment profité de l’occasion pour interpréter leur nouveau single « Next To Me », un morceau au texte touchant, évoquant l’engagement amoureux et les problèmes qu’il peut engendrer. En parallèle, le chanteur du groupe, Dan Reynolds, avait concrétisé son combat pour la cause LGBTQ+ avec son documentaire intitulé « Believer ». Puis, c’est « Born To Be Yours » que nous avons pu écouter en boucle cet été. Une collaboration très réussie avec l’artiste Kygo.

Le groupe dévoile ensuite « Natural », premier single de leur prochain opus et « Zero » qui figure sur la bande originale de « Ralph 2.0 », second volet du film d’animation « Les Mondes De Ralph ». Ces deux titres figureront sur la tracklist de leur nouvel album « Origins », attendu ce 9 novembre, et déjà disponible en prévente.

« Machine » est donc le troisième single de leur quatrième album. Si la sortie était bel et bien annoncée pour Halloween, les fans avaient pu avoir un avant-goût grâce à un teaser publié au début du mois.

On retrouve avec plaisir un son rock alternatif accompagné de quelques notes électro ainsi qu’un texte engagé, une rébellion face à la société de consommation : « When you gonna see I’m not for sale / I’ve been questioning / When you gonna see I’m not a part of your machine » (« Quand comprendras-tu qu’on ne peut pas m’acheter / Je me suis posé la question / Quand comprendras-tu que je ne fais pas partie de ta machine »).

La couverture du single respecte donc parfaitement l’esprit du titre : un crâne métallique inexpressif et relié par des câbles qui pourrait représenter le comportement parfois robotique de la société et ses dangers. Lorsqu’il s’agit des Imagine Dragons, on sait que les visuels choisis pour leurs albums et singles sont travaillés avec attention. En effet, pour la pochette d’ « Origins », les quatre membres du groupe ont par exemple décidé de faire participer leur public sur les réseaux sociaux.

Une couverture qui n’est pas sans rappeler celle de « Division Bell », le quatorzième album du célèbre groupe Pink Floyd. Quant aux paroles, elles pourraient se rapprocher de leur titre « Another Brick In The Wall » de par leur critique véhémente envers le système.

Du côté de leur public, nombreux sont ceux qui comparent « Machine » à leur deuxième album « Smoke + Mirrors ». La participation d’Alex da Kid dans l’écriture du titre n’y est sans doute pas pour rien puisqu’il a déjà travaillé avec le groupe sur un grand nombre de chansons.

« Machine » ne laisse donc personne indifférent et promet un album exceptionnel, fidèle au style si caractéristique des Imagine Dragons. Un nouvel opus qui sera, on l’espère, très vite suivi d’une nouvelle tournée internationale!

« Machine » est disponible en téléchargement sur iTunes.