Découvrez l’univers sombre et mystique de la belle Tsar B !

Si vous n’avez pas encore entendu parler de Tsar B, la jeune artiste connaît un succès grandissant depuis son premier tube « Escalate ». A seulement 23 ans, la chanteuse développe un son unique mêlant dark R’n’B et sonorités orientales. Elle vient de dévoiler un nouvel extrait de son premier album, le brillant « Brazil ». Laissez-vous emporter par les mélodies hypnotiques de Tsar B !

Justine Bourgeus, de son vrai nom, développe très tôt une affinité pour la musique. Elle commence d’abord par le classique. Elle suit des cours de violon dès l’âge de 5 ans puis se met au chant jazz et classique. En parallèle, elle grandit en écoutant de la world music et s’intéresse plus particulièrement aux musiques orientales.

Cependant, elle démarre sa carrière dans un registre plus rock. En effet, à 19 ans, elle intègre le groupe anversois School Is Cool. Le groupe reçoit un très bon accueil de la part du public Belge et enchaîne les tournées à travers l’Europe. Cette période sur les routes va lui permettre de commencer à écrire et à composer son projet solo. Tsar B se met alors à produire ses propres morceaux sur son ordinateur et découvre une vrai passion pour la production.

Avant de se lancer en solo, Tsar B s’associe à Oscar and the Wolf sur une très belle reprise de « Back to Black » d’Amy Winehouse. Le titre a été conçu pour la B.O. du film belge « Black ». Les artistes partagent cette même puissance mystique et énigmatique. Puis à la fin de l’année 2015, l’artiste dévoile son premier single « Escalate ». Le titre mélange sons arabisants, basses hyper-saturées et beats purement r’n’b. Il en résulte un son unique en son genre. Il est, de plus, sublimé par le chant parfois oriental, parfois pop de Tsar B.

En plus de son intérêt pour la world music, l’artiste est fortement influencée par Jeff Buckley et son morceau « Dream Brother » mais aussi par des artistes R’n’B comme Kendrick Lamar ou encore M.I.A. Ainsi son travail combine des sonorités acoustiques comme le violon, la flûte avec des basses et batteries électroniques. Le tout est distordu et arrangé par l’artiste. Le produit final est dense, profond et très personnel.

Quand je chante, je n’utilise pas tout le système de gamme occidental mais plutôt le système arabe qui a beaucoup plus de notes. Et cette manière de chanter est un peu automatique chez moi. »

Face au succès de son premier titre, Tsar B continue en solo et dévoile son premier EP en 2016. Le très réussi « Tsar B » est un projet intense dans la parfaite continuité du premier single. Il se compose de quatre titres dont « Escalate ». Chaque morceau présente des textes personnels et métaphoriques, le tout sublimé par la voix sombre et vibrante de la jeune belge.

En 2017, Tsar B sort son nouveau morceau « Golddigger ». Avec ce titre, l’artiste assume un tournant plus r’n’b. Batterie et beats rythment et guident le morceau. Cela se confirme avec le brillant et mélancolique « Rattlesnake ». Des touches de violon et musiques du monde viennent apporter de la profondeur à la belle rythmique r’n’b.

Enfin, la Flamande vient de sortir son dernier single « Brazil ». L’artiste nous offre une nouvelle production aussi soignée que les précédentes. Mais l’artiste semble plus légère sur ce morceau. Si la batterie est toujours aussi grave, le tempo du morceau s’est accéléré et la chanteuse utilise une voix plus aiguë. Le titre devrait figurer sur le premier album de l’artiste « The Games I Played ». Ainsi, gardera-t-il la même intensité des débuts ou sera-t-il plus dans la même veine que « Rattlesnake » ou « Brazil » ? Réponse le 12 octobre prochain !

Vous pouvez suivre Tsar B sur Facebook, Twitter et sur son site officiel.

« Brazil » est disponible en téléchargement sur Apple Music.