Muse nous transporte au cœur des années 80 avec le clip de « Pressure » 

Trois ans après « Drone », Muse nous revient enfin avec du son neuf. Après les agressions sonores et les expérimentations, le groupe retrouve un peu de légèreté et ses guitares rock en prévision de leur nouvel album « Simulation Theory » à paraître le 9 novembre prochain. Comme un grand retour en arrière, les premiers extraits dévoilés se veulent être des clins d’oeils aux années 80 : on retrouve d’ailleurs le film Retour vers le Futur et la DeLorean avec « Something Human » ou encore le mythique Thriller avec « Thought Contagion » et ses zombies. Avec le succès de Stranger Things, cette bonne dose de rétro-futurisme fait décidément le plus grand bien !

A quelques mois, voire semaines de la sortie du nouvel album, qui aura donc pour thème cet univers rétro, Muse nous offre aujourd’hui un cinquième extrait sous le titre de « Pressure ». Une référence cachée à la pression que les fans peuvent exercer sur le chanteur Matthew Bellamy pour qu’ils retournent au rock heavy de leurs premiers opus ? Et pourquoi pas ! En tout cas, on vous en dit plus sur ce nouveau titre.

 

Encore une fois, ce titre est un retour vers le futur. Dès l’ouverture, les guitares lourdes nous accrochent et nous plongent dans un univers sombre, où une effusion de sons viennent réveiller l’ensemble et donner le ton. La voix de Matthew vient ensuite doser et donner le rythme à l’ensemble du morceau. On reconnait et retrouve avec plaisir les sonorités saturées si typiques du groupe, sur un univers rock alternatif bien pensé et fourni. La batterie vient également donner du relief et apporter une certaine allure enjouée à l’ensemble, avant un impressionnant solo de guitare électrique.

Fidèle au titre de l’album, « Simulation Theory », les clips nous content au fil de leur publication, l’histoire d’une simulation psychédélique et rétro-futuriste à souhait à laquelle nous participons contre notre gré. Dès le début du clip, nous entrons directement dans la simulation avec un casque de réalité virtuelle et après le clin d’œil fait aux jeux vidéos, aux séries et aux clips vidéos, cette fois, encore place à une ambiance vintage avec des références à des films cultes.

Les « Gremlins », « Ghost Busters », « Retour Vers le Futur » ou encore « Chérie, j’ai rétréci les gosses », les références se multiplient dans un joyeux chaos qui permet également de relier entre eux plusieurs clips, notamment avec les zombies punk edgy de « Thought Contagion ». On retrouve également l’acteur Terry Crews (Brooklyn99, Expendables), qui fait suite à l’athlète américaine Lauren Wasser apparaissant dans le clip de « Dig Down », pour combattre les créatures mutantes du labo de science.

Franchement, on ne serait pas contre un court métrage pour accompagner la sortie de l’album, tant les vidéos et l’histoire entamées sont passionnantes ! En attendant, Muse viendra défendre cet album sur la scène des NRJ Music Awards avant de s’embarquer dans une tournée mondiale des stades qui devrait notamment passer par Paris, Marseille et Bordeaux.

« Simulation Theory » est disponible en pré-commande sur iTunes.