Découvrez l’univers sombre et onirique d’AKINE !

A peine âgée de 17 ans, la jeune Ukrainienne vient de dévoiler un sublime premier EP « Don’t Foster Fear ». Sur des mélodies pop, l’artiste questionne notre rapport à la peur. Comment celle-ci influence notre société. Aussi, AKINE nous invite à l’empathie et à la tolérance et nous demande de ne plus céder à nos craintes.

Nicole Kozina, de son vrai nom, développe un son mêlant alt-pop et instru électro percutantes. Si les mélodies peuvent rappeler les débuts de Lorde, AKINE s’en distingue en évoquant des sujets plus engagés tels que la politique ou la religion. Influencée par Nirvana, Florence and The Machine et Daughter, elle partage cette même aura punk et gothique.

Après une très belle cover des Rainbow Kitten Surprise « Devil Like Me », AKINE sort en juin dernier son premier single « Pray For The Prey ». Écrit 4 ans plus tôt, le titre aborde la révolution de Maïdan de 2014 et la guerre Ukrainienne qui en a découlé. Sur des beats électro, AKINE utilise sa voix pour critiquer le repli religieux des Ukrainiens. Dès les première phrases, le ton est donné : « I don’t believe in God / Nor his angels, nor his disciples / He’s a stranger, he’s a criminal ». Elle constate que les Ukrainiens se tournent vers la religion et la prière pour lutter contre la corruption et la pauvreté plutôt que de chercher des solutions concrètes.

De plus, le clip réalisé par Marta Brodacka illustre parfaitement l’univers d’AKINE. Sur un rendu qui rappelle une cassette vidéo, la réalisatrice mélange images d’arbres et d’églises en négatif. Cela crée une atmosphère angoissante et onirique que l’on retrouvera dans les clips suivants.

Puis fin juillet, AKINE sort son second single « No Gold ». Malgré son mid-tempo, le morceau évoque une sorte d’urgence avec ses samples du tic-tac d’une montre. Sur ce titre, l’artiste aborde la peur d’échouer et de prendre les mauvaise décisions. Et donc de regretter la vie que l’on a choisi. « She had gold running through her fingers / Turns to mold, yeah, she was a thinker / But now she’s sold to the highest bidder ».

J’espère que quand les gens écoutent ma musique, ils ressentent une sorte d’empathie. C’est si important d’être capable de se mettre à la place de quelqu’un d’autre et de se préoccuper de ce qu’il traverse. C’est ce que je ressens en écoutant mes morceaux préférés. Plus que tout au monde, cela m’aide à mieux comprendre les autres et moi-même. »

Enfin, la semaine dernière AKINE a sorti son premier EP « Don’t Foster Fear » sur le label Best Laid Plans Records (fondé par Dan Smith – leader du groupe Bastille-, Mark Crew et Dan Priddy). Sur cet EP, elle s’attaque à la peur et comment cela influence le comportement des gens. Aussi, la pochette s’inspire de sa propre peur des guêpes.

Tout d’abord, l’EP s’ouvre sur « Pray For The Prey » puis continue avec « No Gold ». AKINE nous offre ensuite 3 titres inédits. Le premier s’intitule « Money In Your Mouth ». Introduit par une jolie rythmique à la basse, la jeune chanteuse évoque ses sentiments conflictuels pour un garçon. Son attirance pour lui est gâchée par sa vanité et son rapport à l’argent. Toujours accompagnée de la même réalisatrice, AKINE propose une vidéo angoissante dans les bois avec des masques d’animaux. Des néons et des verres de shots viennent compléter le tout. On retrouve le même effet cassette vidéo que sur les précédentes.

Puis sur « Cashmere », elle critique de sa voix puissante la jeunesse privilégiée qui cherche l’approbation de leurs parents plutôt que de penser par eux-même. « Don’t you wanna sail away? / From all of your cashmere sweaters ». Enfin dans « Foster Fear », AKINE accuse directement la religion et les politiques d’utiliser la peur pour arriver à leurs fins.

Guidée par la peur et ses inquiétudes à l’égard du monde qui l’entoure, AKINE puise sa créativité dans ses émotions. Elle réussit à mélanger textes sincères et engagés à des mélodies pop et entrainantes. Et loin de se contenter de ces débuts déjà prometteurs, AKINE travaille actuellement sur la seconde partie de son EP « Breedlove » !

Vous pouvez suivre AKINE sur Facebook, twitter et son site officiel.

« Don’t Foster Fear » est disponible sur Apple Music