Les BROCKHAMPTON révèlent le clip de « 1998 TRUMAN », troisième extrait de leur album à venir

Le moins que l’on puisse dire est que, même si l’été 2018 est loin d’être terminé, il s’agit déjà d’une période très prolifique pour les BROCKHAMPTON! Le groupe américain, fondé en 2015, est actuellement composé de 13 membres: Kevin Abstract, Matt Champion, Merlyn Wood, Dom McLennon, Joba, Kiko Merley, HK, Jabari Manwa, Romil Hemnani, Bearface, Robert Ontenient, Ashlan Grey et Jon Nunes. Parmi eux, on ne trouve pas seulement rappeurs et chanteurs mais aussi producteurs, vidéastes, un ingénieur du son ou encore le manager de BROCKHAMPTON. Chaque personne qui contribue à leur musique si singulière fait partie intégrante du groupe.

Tout au long de l’année 2017, le groupe avait déjà prouvé au public qu’il était très créatif mais aussi très efficace. En sortant pas moins de 3 albums – la trilogie « SATURATION » – pour un total impressionnant de 48 titres, ce fut effectivement une année record pour les BROCKHAMPTON. Le boys band continue maintenant sur cette belle lancée et compte bien marquer les esprits en 2018 aussi!

Le 20 juin dernier, les BROCKHAMPTON étaient les invités de Jimmy Fallon dans sa célèbre émission The Tonight Show. Ils y ont révélé le titre de leur quatrième album à venir, « The Best Years Of Our Lives », ont interprété en exclusivité le single « Tonya » et ont promis un été riche en surprises musicales.

Le 5 juillet, le groupe s’est associé à un grand nom de l’industrie musicale actuelle en faisant la première partie de The Weeknd lors du Festival d’été de Québec. A ensuite suivi le clip de « 1999 WILDFIRE », dévoilé le 6 juillet: un morceau marqué par une ambiance 90’s et des inspirations cinématographiques. C’est ce que l’on retrouve encore dans le clip de « 1998 TRUMAN », le tout nouveau single du groupe.

Cette fois, c’est le film « The Truman Show », sorti en 1998, qui a inspiré la création du titre. Pour ceux et celles qui n’auraient pas vu Jim Carrey à l’oeuvre dans ce dernier, il s’agit de l’histoire d’un homme dont la vie est une illusion pour lui et une télé-réalité pour les autres. Filmé à son insu et quotidiennement, Truman réalise peu à peu qu’il est prisonnier d’une vie qui semblait si parfaite. Dès l’intro du single, des allusions à cette absence de réelle liberté donnent le ton: « You’re not free with your Cadillac! You’re doing just exactly what the Man wants you to do […] You’re not free, you’re a slave!« .

Comme dans les singles précédents, une véritable place est accordée à l’individualité de chaque membre. Ainsi, chaque rappeur possède un flow et une attitude qui lui ressemblent et le pont chanté par Bearface ainsi que l’outro chantée par Kevin Abstract ramènent un peu de douceur et des sonorités alternatives pour finir le titre.

Filmé à Los Angeles et Malibu et réalisé par Kevin Abstract, le fondateur du groupe, le clip est coloré, dynamique et très décalé, à l’image des BROCKHAMPTON. Les décors se suivent mais ne se ressemblent pas et, pourtant, tout s’accorde et correspond au style éclectique du groupe.

On attend maintenant avec impatience la sortie de l’album et la venue du groupe en France. Celle-ci va arriver très vite puisque les BROCKHAMPTON seront sur scène le 24 août à Paris La Défense Arena et ce, très bien accompagnés. Effectivement, se produiront à leurs côtés IAM et le groupe N.E.R.D qui compte Pharrell Williams dans parmi ses membres.

« 1998 TRUMAN » est disponible en téléchargement légal sur iTunes.