Découvrez le rap expérimental et décalé du jeune américain Towkio !

Décidément, la scène hip-hop de Chicago ne manque pas de talents. Le dernier prodige en date, Towkio, vient de dévoiler un nouveau titre, le surprenant « 2 Da Moon ». Ce sera le dernier extrait avant la sortie de son album le 16 février prochain. Fini le rap qui se prend au sérieux, l’artiste développe un univers bien à lui où se côtoient tradition, expérimentation et second degré.

Né d’un père japonais et d’une mère mexicaine, Preston Oshita de son vrai nom, puise son inspiration dans ce mélange de cultures. À seulement 24 ans, Towkio n’est pas un petit nouveau du rap. Originaire du nord de Chicago, ses amis d’enfance ne sont autres que les dernières révélations de ces 5 dernières années. Ensemble, ils forment le collectif Savemoney. On y retrouve Vic Mensa. Chance The Rapper ou encore Joey Purp.

Tout d’abord, l’artiste se produit sous les noms de Preston San et Tokyo Shawn. En 2012, à 19 ans, il sort son premier EP « Community Service ». Il continue avec plusieurs EPs qui passent relativement inaperçus du grand public. C’est grâce à sa mixtape « .Wav Theory » en 2015, qu’il reçoit une première visibilité et approbation critique. Celle-ci lui permet de poser les bases de son style si singulier. Il développe un flow presque chantant et expérimente avec la production et des sonorités 80’s et 90’s. Précurseur, la mixtape est un condensé du nouveau son hip-hop de ces dernières années. Vic Mensa, Chance The Rapper mais aussi Kaytranada sont de la partie. C’est une vraie pépite que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir.

En 2016, Towkio dévoile un nouvel EP « Community Service 2 ! ». Parmi les morceaux, nous retiendrons surtout « Tear Drop », « Intro (My Calling) » et sa collaboration « GWM » (Gang With Me) avec Vic Mensa.Towkio gagne en assurance et propose un projet plus assumé que ses EP précédents.

Towkio
DR

Enfin, depuis 2017, Towkio produit son premier album « WWW » (World Wide .Wav.). Jusqu’à présent, il a en présenté cinq extraits. Le premier single « Drift » est sorti en juin 2017. Pour l’artiste, il s’agit d’une réintroduction à son univers et à son alter-ego Towkio. En effet, le titre avait été commencé deux ans plus tôt mais c’est lors de l’enregistrement de son album, qu’il a trouvé ce qu’il voulait faire de ce son. À la production, on retrouve aussi Knox Fortune qui a notamment reçu un grammy pour son travail sur l’album « Coloring Book » de Chance The Rapper. Alors que le son et la thématique paraissent plutôt conventionnels, l’auteur se joue des codes, et le refrain commence en japonais. De même, le clip commence avec des voitures de sport puis continue avec une chorégraphie improbable au Mexique sur des ruines anciennes. Un moment qui est aussi un joli hommage à ses racines !

Deux mois plus tard, Towkio sort « Hot Shit ». Le titre est beaucoup plus minimaliste que le précédent. Si le refrain est assez accrocheur, on lui reprochera d’abuser un peu trop du vocoder. Puis, en octobre, il dévoile un nouvel extrait « Swim ». Le single commence au violon et progressivement une basse saturée et des sonorités électroniques viennent prendre le relais. Puis à la moitié du morceau, le tempo s’accélère avec des beats hip-hop et synthé 80’s.

La vraie réussite est « Symphony » produite avec Teddy Jackson. Le morceau est sorti en décembre et le clip vient de sortir. L’introduction à la batterie donne tout de suite le ton et la dynamique du morceau. Elle rappelle d’ailleurs l’intro de « She Wants To Move » de N.E.R.D. Après la batterie, une ligne de basse énervée vient s’ajouter avec en arrière plan des sons de jeux vidéos. Ainsi, le rythme crée une sorte de sentiment d’urgence. « Symphony » est entraînant et dansant et s’annonce comme vrai lead de l’album à venir.

Towkio
« 2 Da Moon » – album cover

Enfin, toujours accompagné de Teddy Jackson, Towkio vient de sortir « 2 Da Moon ». Et c’est encore différent ! Sur des beats puissants, l’artiste libère sa part animale et hurle à la lune. Sur ce titre, il rap et chante aussi. Par ailleurs, la voix de Grace Weber sur les refrains vient apporter une touche de douceur.

En définitive, Towkio n’a pas de limites et propose cinq extraits plus différents les uns que les autres. 8 titres inédits viendront s’ajouter sur « WWW » (World Wide .Wav.). L’album sortira vendredi prochain sur le prestigieux label American Recordings du légendaire Rick Rubin. Celui-ci a récemment travaillé sur « Revival  » d’Eminem. De plus, on peut espérer retrouver Chance The Rapper, Vic Mensa ou un autre de ses complices en guest sur l’album. Rendez-vous la semaine prochaine pour le savoir !

L’ensemble des titres de Towkio est en téléchargement sur iTunes.