Apprenez à connaître Milk Teeth, le groupe punk-rock en vogue au Royaume-Uni

Chez On The Move, notre passion est de vous faire découvrir de nouveaux talents, c’est incontestable. Par-dessus tout, on aime élargir les horizons et proposer des artistes évoluant dans des genres hétérogènes. Beaucoup d’entre eux reflètent la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui, que ce soit par les thèmes abordés ou encore par les sonorités délivrées. Aujourd’hui, nous faisons marche arrière, dans les années 90 pour être plus précis, pour vous présenter Milk Teeth.

Si vous êtes fan de Nirvana, Pixies ou encore Guns’n Roses, ce quatuor britannique est fait pour vous ! Seulement âgés de 26 à 21 ans, Becky Blomfield (chant, basse), Chris Webb (guitare), Billy Hutton (guitare) et Oli Holbrook (batterie) ont du vécu à revendre !

Formé en 2013 dans une petite ville en plein cœur de la campagne anglaise, le groupe a abandonné les études et fait des petits boulots afin de financer leur passion commune. Ils ont sorti deux EPs à deux ans d’intervalle : « Smiling Politely », de manière indépendante et « Sad Sack » avec le label londonien Venn Records. Ayant enchaîné les apparitions sur autant de scènes que possibles malgré les opportunités réduites pour un groupe de punk-rock, le quatuor a réussi tant bien que mal à l’attirer l’attention du label américain Hopeless Records (New Found Glory, Neck Deep, Sum 41, Tonight Alive,…). Un an plus tard seulement, leur premier album studio « Vile Child » voit le jour et leur permet d’attirer une audience plus large, notamment grâce à des tournées à répétitions en Amérique du Nord et en Europe, comme première partie de grands groupes punk/rock tels que Against Me!, Creeper, Tonight Alive ou encore Lower Than Atlantis. Le tapageur « Vile Child » a reçu beaucoup de critiques positives sur la scène rock britannique et leur a également ouvert la porte de festivals réputés comme Download, Reading & Leeds, SXSW et  Pukkelpop.

Entre temps nominés comme « Best British Newcomer » par le magazine britannique de rock Kerrang, Milk Teeth a su prouver toute la crédibilité de son rock des années 90 aux touches parsemées de grunge. Ils dévoilent leur propre mélange de rock et de grunge des années 90 fusionné avec leurs inspirations punk et créent ainsi des contrastes alimentée par deux voix. Contraste entre lumière et obscurité, douceur et aigre mais aussi entre mélodie et bruit intense.

Quand on vient d’un endroit comme le nôtre, cela signifie que l’on ne s’attend pas à grand-chose et on apprend à faire avec ce que l’on a. Donc même si les choses ont changé maintenant et que nous sommes moins un groupe à l’attitude DIY (Do It Yourself), cette éthique est toujours là parce que nous avons toujours dû nous battre.

Les chansons « Brickwork » ou encore « Brain Food » extraites de « Vile Child » sont des parfait exemples de ces contrastes. La voix rauque et harmonieuse de Becky Blomfield contraste habilement avec les guitares tranchantes et la batterie au rythme effréné. Des titres comme « Swear Jar » ou « Kabuki » reflètent énormément l’influence de Nirvana et rendent l’album plus complet et accessible.

C’est simple, Milk Teeth n’essaie pas de créer une musique complexe qui redéfinit un genre, ils font ce que tout groupe de punk accompli réussit : ce sont juste des « gamins » qui créent de la musique simple, directe, enthousiaste, avec leur propre attitude positive et sincère.

Aujourd’hui signés par le label Roadrunner Records (Code Orange, Korn, Marmozets, Slipknot,…), la formation britannique a réussi à amplifier le son qu’ils avaient établis comme leur signature. Avec les EPs « Go Away » et « Be Nice » tous deux parus en 2017, montrent leur évolution, remarquable tout d’abord par l’amélioration évidente de la production. L’ampleur des chansons restent la même sans toutefois perdre leur côté alternatif. Les deux EPs saisissent les différentes facettes que le groupe explore aujourd’hui, que ce soit, des mélodies plus travaillées, des refrains plus sucrés ou encore des chants passif-agressifs tout en conservant leur signature grunge.

Nous sommes impatients de voir ce que l’année 2018 réserve à Milk Teeth qui, avec persévérance, atteint des sommets année après année…

Les différents opus de Milk Teeth, « Vile Child » et « Be Nice » inclus, sont disponibles en téléchargement sur Itunes.