Découvrez Fickle Friends, le nouveau nom de la scène pop britannique

Fickle Friends, c’est l’histoire de quatre amis qui croient en leurs rêves. C’est à l’Institut des arts de la scène de Liverpool (l’école de musique de Paul McCartney) qu’elle fréquentait que Natassja Shiner (chant, clavier) a rencontré le batteur Sam Morris. L’année suivante, les deux amis se sont rendus à Brighton ensemble pour aller à l’université et ont intégré Jack Wilson (claviers), Chris Hall (guitare) et Harry Herrington (basse) afin de former un groupe de musique complet.

Le quintet a réussi à faire cohabiter études et musique en composant dès que possible dans leurs chambres. Bien que n’ayant toujours pas de véritable single sous le coude, Sam Morris a envoyé une démo au chef cuisinier et animateur de télévision britannique, Jamie Oliver, qui présente chaque année une compétition musicale pour nouveaux talents, appelée « Summer Jam ». Le groupe a remporté ce concours et inutile de préciser, que cela leur a ouvert de nombreuses portes. Suite à cette victoire, Fickle Friends était à l’affiche du Big Feastival en 2013 de Jamie Oliver où le groupe a partagé la même scène que des artistes renommés comme la très talentueuse KT Tunstall.

Fickle Friends

Leur bonne étoile a ensuite répondu une nouvelle fois au nom de Jamie Oliver, puisque celui-ci a immédiatement reconnu le potentiel du groupe et les a pris sous son aile en finançant l’enregistrement de quelques chansons avec un vrai producteur. En 2014, Fickle Friends était sur les routes, jouant sur les scènes de près de 30 festivals cet été-là. Un rythme soutenu, qui leur a permis d’être prolifique et se faire connaître petit à petit.

Et pourtant, Fickle Friends a connu un parcours peu banal. Pendant deux ans, le groupe a travaillé dur et joué sur les scènes anglaises et européennes sans label ou promoteur avant de finalement rejoindre la maison de disque Polydor Records en 2015, avec laquelle il a sorti deux EPs respectivement intitulés « Velvet » et le plus récent « Glue ».

Depuis le quintet s’est établi comme l’un des groupes indie-pop britannique les plus populaires et fait régulièrement partie des playlists de Radio 1, en cumulant plus de 14 millions d’écoutes sur Spotify pour leur premier single « Swim », en faisant la première partie de The Kooks ou encore en jouant à guichets fermés sur quelques dates londoniennes. Tout cela sans même avoir un album à présenter au monde entier !

Nous avons toujours souhaité composer des chansons qui feraient danser et réfléchir les gens simultanément. Si l’une de nos chansons aide quelqu’un à se sentir bien, ou fort ou juste moins seul, alors on aura réalisé notre objectif .

Alors quelle est la recette si efficace de Fickle Friends ? Le groupe promet une pop intemporelle toutefois définie par leurs propres termes. Que ce soit, accompagné de synthés  tourbillonnants ou ensoleillés, et d’une ligne de basse groovy sans oublier les mélodies envoûtantes de la guitare, Fickle Friends parle à sa génération. Les textes se veulent transparents et introspectifs, adressant des thèmes comme les relations, le manque de confiance en soi, l’anxiété ou l’art de sur-analyser les choses. Les refrains sont accrocheurs et on se sent rapidement comme contaminé par cette pop terriblement dansante comme en témoignent les singles « Brooklyn » et « Hard To Be Myself ».

L’heure fatidique du premier album studio est arrivée et c’est avec grande anticipation que “You Are Someone Else” paraitra le 16 Mars prochain, produit par le talentueux Mike Crossey (Arctic Monkeys, Two Door Cinema Club, The 1975). S’en suivra une longue tournée avec même une date parisienne le 12 Avril 2018 sur la scène du théâtre Les Etoiles !

Chez On The Move, on croit au fort potentiel de ce groupe tout droit venu d’Outre-Manche qui fera rapidement partie de vos playlists « feel good » !

L’album « You Are Someone Else » est disponible en pré-commande sur iTunes.