Le DJ Français, en terres parisiennes pour tout le week-end, met au jour « Magenta Riddim » !

DJ Snake n’a pas fini de vous faire bouger. Déjà multi-récompensé pour son titre « Lean On » à plus de deux milliards de vues sur YouTube, William Grigahcine de son vrai nom confirme son apogée sur la scène électro-pop internationale. Quatorze ans après sa première fois devant les platines, deux ans après la sortie de son album « Encore » (largement plébiscité par On The Move), c’est l’explosif « Magenta Riddim » qui sort ce vendredi 23 février.

Qu’attendre de plus de ce jeune trentenaire aux collaborations les plus prestigieuses qui fait déjà la couverture du magazine américain Forbes ? Qu’il continue de nous transporter avec son style éclectique, à la croisée du hip hop, de la techno, de la house music, de la trap, de la pop et du dubstep. Une « musique bâtarde » comme il la qualifie lui-même, capable de tout.

C’est sur un sample très efficace aux sonorités indiennes que « Magenta Riddim » est construit. Ce « riddim », ou thème musical prêt à être utilisé et réutilisé sur d’autres titres, est le secret de la réussite de ce nouveau single. Toujours plein de sons oversaturés comme on les aime, le mélange étonne et accapare l’oreille. D’ailleurs, « Magenta Riddim » fait déjà beaucoup de bruit sur les réseaux.

DJ Snake semble s’être lâché sur ce titre tout en instrumentale bouclée, simplement ornée d’une voix, elle-même samplée. Il prouve encore une fois sa maîtrise et assure sa polyvalence, alors qu’il sortait le très pop « A Different Way », en novembre dernier.

Tandis que Kendrick Lamar foule actuellement le sol parisien en préparation de son concert de dimanche à l’AccorHotels Arena, où le DJ Français se produit aussi demain soir, de nombreuses surprises attendent les Parisiens. L’artiste aux quatre milliards de vues YouTube en profite en effet pour faire quelques apparitions médiatiques sur la capitale, et ouvre aujourd’hui une boutique éphémère en plein cœur de Paris, à l’Espace Léon Beaubourg (4ème arrondissement). Au programme : vêtements, accessoires et goodies de sa marque « Pardon My French », du nom du collectif de musique électronique dont font aussi partie les grands Tchami, Mercer et Malaa.

DJ Snake sera présent pour l’occasion, et la boutique sera ouverte jusqu’à 20 heures ce soir. Pour les retardataires, une séance de dédicace est planifiée ce samedi entre 12h et 14h à la boutique Levi’s des Champs-Elysées.

Le DJ compositeur et producteur Français, qui remplit aujourd’hui les stades, continue de gravir les échelons, et compte bien mettre le feu à Bercy demain soir !

« Magenta Riddim » est disponible en téléchargement.