Le britannique Louis Tomlinson emprunte un virage musical avec « Miss You » 

Il y a tout juste un an, Louis Tomlinson suivait les pas de son acolyte Niall Horan et dévoilait un premier titre dansant mais tout aussi empreint d’émotion. En collaboration avec le DJ Steve Aoki, « Just Hold On » était une introduction explosive à l’univers du jeune chanteur, et traçait la voie vers d’autres extraits tout aussi surprenant les uns que les autres. 

Avec « Back To You », Louis Tomlinson nous avait offert un morceau porté par une rythmique minimaliste et une production globalement dépouillée, servie par la voix puissante de Bebe Rexha, invitée sur ce titre. Dans le même esprit, sur « Just Like You », le chanteur avait opté pour un titre simple, où la mélancolie qui habite les paroles se mêlait à une mélodie en demi-teinte, à la fois sensuelle, pleine de respiration, aérienne, mais relevée de quelques touches de pop colorées.

Titres après titres, le britannique nous avait donc donner un aperçu de son univers, sans pour autant trop en dévoiler. Si aucune information n’a encore filtré concernant un premier album solo, le britannique semble encore avoir quelques surprises bien pensées en réserve. Aujourd’hui, place à un virage musical presque radical pour Louis Tomlinson avec « Miss You ». 

Après la pop minimaliste et la mélodie dépouillée, place au rock ! Si dès la première écoute les riffs et accords de guitares nous accrochent, c’est véritablement la batterie profonde qui nous donne envie d’en entendre plus. Ajouter à cela la voix douce de Louis Tomlinson qui vient créer du contraste et le tour est joué. Mais au milieu des sonorités rock -qu’Harry Styles a su s’approprier sur « Kiwi », c’est le couplet presque parlé qui crée la surprise avant de laisser place à un refrain qui gagne progressivement en puissance et que l’on entendrait bien résonner dans une salle de concert pleine à craquer.

Toujours très honnête sur ses sentiments et son ressenti comme il l’a déjà démontré dans « Just Like You »où il nous parlait de son mal-être face à la célébrité, cette fois encore, le jeune homme nous parle à coeur ouvert d’un amour perdu lorsqu’il chante « Just like that I’m sober / I’m asking myself « Is it over? » / Maybe I was lying when I told you / « Everything is great, everything is fucking great ». Une déclaration à sa petite amie de l’époque ? On dirait bien que oui !

« J’ai écris cette chanson à l’époque de ma vie où je sortais faire la fête tous les soirs. A cette époque, j’étais comme engourdi, je suivais le mouvement. Au fond, c’était toujours dans un coin de ma tête, le fait que ce qui me manquait vraiment c’était la fille dont j’étais amoureux. C’était important pour moi d’écrire quelque chose de vraiment honnête. » 

Encore une fois, Louis Tomlinson parvient à nous convaincre de son talent et nous montre qu’il est capable d’exceller dans n’importe quel genre. Si les premiers titres avaient pour effet de créer la rupture entre l’univers pop des One Direction et celui axé EDM que le chanteur était entrain de se forger, avec « Miss You », Louis effectue ici une sorte de retour aux sources, et ce n’est pas pour nous déplaire ! Qu’on se le dise, le premier album solo du britannique promet d’être très éclectique et de renfermer pas mal de surprises étonnantes. On a hâte d’entendre ça !

« Miss You » est disponible en téléchargement sur iTunes.