Jessarae nous offre une nouvelle version de son titre phare « No Warning ». 

Décidément, en cette fin d’année 2017, la tendance est à la nouveauté ! Alors que Sia vient de dévoiler « Everyday Is Christmas » un album 100% dans l’esprit des fêtes de fin d’année, et que James Arthur est de retour avec « Naked » son nouveau single, certains jeunes talents continuent de bâtir leur réputation comme c’est aujourd’hui le cas de Jessarae.

Souvenez-vous, nous vous en parlions l’année dernière et il faisait partie de ses talents sur lesquels nous avions parié cette année. Depuis, le jeune chanteur à eu le temps de se roder aux rudiments du métier et, titres après titres, a peu à peu dévoilé l’ensemble de son univers à la pop très éclectique et aux inspirations vintages.

Il y a tout juste quelques mois, Jessarae – de son vrai nom Jesse Robitaille – avait d’ailleurs surpris ses fans en dévoilant « Fishbowl », un single plus mature, porté par des guitares et une ambiance rétro axée rock. Prouvant qu’il est capable de jongler entre les styles et de s’illustrer dans n’importe quel genre, c’est aujourd’hui avec « No Warning » que le chanteur tente de nous convaincre. 

Si cette chanson n’est pas totalement inconnue des fans du chanteur, c’est normal puisque depuis quelques années déjà, le titre a connu de nombreux réarrangements. Nouvelle composition, version acoustique ou encore version live, cette fois encore, c’est une nouvelle édition de son titre phare que nous propose Jessarae. Si la toute première version portait déjà une marque folk agrémentée de quelques sonorités africaines, cette fois-ci, place au rock vintage portant haut sa voix des plus complexes. 

Comme une démonstration de son éclectisme et de sa capacité à puiser dans ses inspirations pour nous délivrer un titre complet et plein de reliefs, « No Warning » ne dénote pas dans la discographie du chanteur. Ajouté à cela un visuel simple, mais efficace, et le tour est joué.

Pour les besoins du clip, le jeune homme, qui réside aujourd’hui à Londres, est d’ailleurs retourné à Los Angeles, sa ville natale. Pendant près de 4 minutes, nous suivons donc Jessarae à la poursuite d’une mystérieuse jeune fille dans les rues de la ville. De quoi apprécier les paysages californiens, mais pour autant, rien de bien novateur de la part du chanteur.

En définitive, une fois de plus, Jessarae parvient à nous convaincre de son talent, mais nous donne terriblement envie d’en entendre plus ! A quand un premier album ? Seul 2018 nous le dira !

« No Warning » est disponible en téléchargement sur iTunes.