Le britannique chamboule les cœurs avec un titre empreint de soul, « Pray »

2017 est définitivement l’année des come-back musicaux très réussis. Après le groupe Thirty Seconds to Mars et leur titre « Walk On Water », Pink a elle aussi fait un retour sur le devant de la scène avec « What About Us », le premier extrait de son nouvel album « Beautiful Trauma« . Sans citer Taylor Swift et les irlandais de The Script, le tout dernier en date à nous avoir offert un nouveau titre est le britannique Sam Smith !

Souvenez-vous, en 2014, une tornade nommée Sam Smith s’abattait sur le monde, et bouleversait les charts avec sa musique mélancolique et emplie de soul, le tout agrémenté de la voix si douce et à la fois puissante du britannique. Son premier album « In The Lonely Hour » l’a propulsé au rang de star mondiale et lui a permis de récolter pas moins de 4 Grammy Awards. Cependant, après avoir participé à la BO de James Bond avec « Writing’s On The Wall », le jeune chanteur s’est fait discret, jusqu’à même déserter les studios et les cérémonies.

Mais voila qu’après près de 3 ans d’absence, Sam Smith revient avec du neuf ! Et rassurez-vous, le chanteur n’a rien perdu de sa superbe. Avec « Too Good At Goodbyes », Sam nous touche en plein cœur et nous parle d’amour empreint d’une certaine mélancolie et de déception. Très honnête sur ses sentiments, le chanteur montre encore l’étendue de son talent en nous proposant une véritable démonstration vocale, très impressionnante. 

Produit par Timbaland, « Pray » est un pur bijou made in Sam Smith. Porté par la délicieuse voix du chanteur, le morceau est baigné de soul, relevé par des éléments discrets qui font lointainement écho à des sonorités électro. A mi-chemin entre deux univers normalement diamétralement opposés, les chœurs, largement inspiré du gospel, viennent relever le titre.

Pour ce titre, le chanteur a choisi la voie de la confession. En tout honnêteté, le chanteur avoue qu’il n’est pas un « saint » mais plutôt un « pêcheur ». A travers son texte, il explique qu’il a simplement tourné le dos à la religion, mais chante qu’il continuera de prier pour des lendemains meilleurs, en espérant y trouver la guérison : « I’m gonna pray, pray for a glimmer of hope / Maybe I’ll pray / I’ve never believed, and you know, but I’m gonna pray ». 

« Cet album ne parle pas seulement de moi. Il parle des personnes que j’ai rencontré ces dernières années, de mes relations, de ce que nous avons chacun traversé, de nos différentes expériences. Je voulais partager ça avec tout le monde, mais que cela se fasse simplement, et pour cela, j’ai choisi ma voix. Que cela vienne de moi, et seulement moi. » 

A la fois puissant et introspectif, les deux premiers titres semblent donner la voie et la marche à suivre pour le deuxième album du chanteur, « The Thrill Of It All », à paraître le 3 novembre prochain. A en croire Sam Smith, cet opus sera très personnel et très inspiré par ses expériences personnelles et ses sentiments. On a hâte d’écouter ça !

« The Thrill Of It All » est disponible en précommande sur iTunes.