Coldplay offre un concert astronomique au public français !

Les concerts étaient annoncés depuis des mois et les fans trépignaient d’impatience. Hier au Stade de France s’est déroulé le second show parisien du quatuor britannique Coldplay dans le cadre de leur tournée « A Head Full Of Dreams Tour ». Formé en 1996 et mené par le charismatique Chris Martin, le groupe s’est – au fil des années – glissé dans les coeurs des différentes générations de fans de musique, jusqu’à devenir incontestablement l’un des plus grands et respectés groupes du monde.

Habitué des stades, le groupe pop/rock est revenu là où ils avaient déjà joué à plusieurs reprises les bras chargés de surprises. Pour ce concert à grande échelle, rien n’a été laissé au hasard. On retrouve la chanteuse suédoise Tove Lo en première partie, qui a bien chauffé la salle à coups de nouveaux titres tirés de son nouvel album « Lady Wood » mais également de ses classiques comme « Habits ».

La tension était facilement palpable dans le stade où les fans s’attendaient à du show certes, mais quel show ! Le concert s’est ouvert par « O mio babbino caro », une chanson de Maria Callas avant de voir débarquer les quatre musiciens plus en forme que jamais sur « A Head Full Of Dreams ».  Visiblement très heureux d’être de retour, Chris Martin a commencé son set en apothéose avec des jets aux couleurs de l’arc en ciel avant d’attaquer « Yellow ».

Des bracelets avaient été distribués à l’entrée afin de créer une ambiance colorée et festive tout au long du concert. Ces derniers s’allumaient automatiquement de différentes couleurs à des moments clés du concert, plongeant le stade dans une ambiance incomparable.

Trois scènes ont été installées pour l’occasion, donnant la possibilité au groupe d’aller se faufiler dans les différentes parties du stade à différents moments. Après avoir fait scander les célèbres paroles de « Paradise » à un public de 80 000 personnes, le groupe s’est dirigé vers la seconde scène pour offrir un peu de « Magic » avant que le chanteur n’offre le moment d’émotion que tout le monde attendait : le titre « Everglow ». La voix puissante de Chris Martin et son habilité à transmettre des émotions à travers les mots qu’il chante montre une fois encore pourquoi il est l’un des artistes britanniques les plus respectés de l’industrie.

Digne des plus grands shows américains, Coldplay n’a pas lésiné sur les effets visuels, les explosions, les confettis et même les feux d’artifices. Après avoir déjà tourné un DVD live de la tournée « Mylo Xyloto Tour » en 2012 à Paris, Chris Martin a annoncé que ces trois concerts dans la capitale française vont servir au montage d’un nouveau DVD live. Ce dernier a également ébloui le public en parlant français à plusieurs reprises.

On a retrouvé parmi la setlist les hits « Hymn For The Weeknd », « Viva La Vida », « Fix You », « Adventure Of A Lifetime » mais également une chanson sur Paris improvisée par le chanteur pour l’occasion.

Après avoir interprété « Something Just Like This », leur récente collaboration avec le duo électro The Chainsmokers ainsi que « A Sky Full Of Stars » et « Up&Up », le quatuor a terminé leur concert sur les chapeaux de roues avec des feux d’artifices qui ont clôturé un concert de plus de deux heures qui ne ressemblait à aucun autre.

Coldplay a fait les choses en grand et recommencera ce mardi pour la dernière date française de leur tournée. Chapeau bas les anglais !