La radio RFM a lancé la saison estivale avec un grand show musical à Issy-Les-Moulineaux !

L’heure des festivals a sonné et RFM fait une belle démonstration d’un concert en plein air réussi ! Après la soirée haute en couleurs du RFM Music Live Paris, c’est au parc de l’Ile-Saint-Germain d’Issy-Les-Moulineaux que la radio a convié les artistes français les plus appréciés du moment, ainsi que quelques figures internationales, pour plusieurs heures festives de musique. Retour sur l’énergique RFM Music Show.

Pendant plus de 3 heures, c’est un ballet de performances qui s’est déroulé sur la grande scène installée pour l’occasion. Le premier à fouler les planches ? Amir, dont la pop positive a créé un véritable raz-de-marée en France l’an dernier avec le gimmick entêtant de « J’ai cherché ». Et ce n’est certainement pas la victoire à l’Eurovision qu’il a manqué de peu qui a arrêté Amir dans son élan. Le franco-israélien porte sa bonne humeur en étendard et il lui aura fallu très peu de temps pour fédérer le public du RFM Music Show.

Pas de limites de genres ou de propositions dans la setlist composée pour l’occasion. Dans la même soirée, l’audience a été touchée par l’interprétation sensible et élégante de Shy’m sur son dernier titre « Si tu m’aimes encore » ou a dansé sur les rythmes africains irrésistibles de « Mama Africa » des Kids United. Entre 10 et 17 ans, les cinq enfants, offrant leurs voix à la cause de l’UNICEF, sont véritablement impressionnants, tant par leur maîtrise vocale que leur professionnalisme.

RFM Music Show 2017 © Guilhem Canal
RFM Music Show 2017 © Guilhem Canal

Au cours de la soirée, la charismatique et engagée Imany capte l’attention de  la foule en un instant quand résonnent les notes de «Don’t Be So Shy» qui est devenu un hit global grâce au remix des russes Filatov & Karas. Le jeune auteur-interprète Tibz a aussi su toucher petits et grands avec « Nation » dont les paroles résonnent comme un hymne à la solidarité : « We are from the north / We came from the south / We are the nation ». Avantage du live : le chanteur originaire de Dordogne a accepté d’offrir au public quelques secondes d’une reprise de l’incontournable « Freed From Desire » de GALA. Un petit détour par les années 90 qui en a ravi plus d’un dans l’assemblé ! L’aisance et la spontanéité de Tibz face à la foule nous fait dire qu’il est à surveiller de très près.

Mais parmi cette éclectique programmation, on savait presque à l’avance que certains artistes retiendraient forcément notre attention…

Le brillant Loïc Nottet – qui nous a accordé une interview exclusive il y a quelques semaines –  a délivré une énième performance parfaite de son single « Millions Eyes ». Voix toujours virtuose et précise, interprétation puissante et expressive… Ce garçon n’a définitivement aucun défaut lorsqu’il est sur scène. Un seul regret ? Nous aurions sans doute apprécié en entendre plus de la part du prodige belge. Mais, ce n’est que partie remise.

En parlant de voix percutantes, Marina Kaye pourrait tout à fait être l’alter ego féminin de Loïc Nottet. Ses interprétations sont toujours si justes et matures que l’on en oublierait ses 19 ans. Baigné de sombres nuances électro, son nouveau single « On My Own » est un hymne rythmé qui prône l’indépendance et la confiance en soi. Marina Kaye gagne en assurance et nous emporte au passage.

Le chouchou des français Vianney a ponctué le show de son agréable présence à plusieurs reprises. « Je m’en vais », « Moi aimer toi »… Aucune des paroles de l’artiste n’échappe au public. Avec sa voix si singulière, sa plume aiguisée, ses mélodies solaires et son éternelle guitare, Vianney n’a plus rien à prouver mais continuer de jouer avec la même authenticité. Et ce qu’il donne sans compter depuis la scène, le public le lui rend bien !

RFM Music Show 2017 © Florent Pepet
RFM Music Show 2017 © Florent Pepet

Avant que le show ne tire vers sa fin, une surprise attends les plusieurs milliers de personnes à s’être déplacées en cette agréable journée… La jeune sensation britannique Jasmine Thompson est là pour interpréter sa version envoûtante de «Mad World» de Tears For Fears. A la première place des charts RFM  depuis 12 semaines, elle donnait son premier concert français en tête d’affiche le soir même aux Etoiles. Elle s’est dirigée directement après son spectacle vers le RFM Music Show pour partager un dernier moment avec son public français. La rumeur dit que certains fans l’ont suivi d’un lieu à l’autre pour ne pas manquer ce joli moment doux-amer !

Nolwenn Leroy, Olivia Ruiz, Florent Pagny ou encore le troubadour folk Claudio Capéo, accompagné de son flamboyant accordéon, ont aussi animé la soirée de performances bien ficelés. Un temps radieux, quelques vibes de festival, une programmation variée et enthousiasmante, un public de tous les âges et origines qui ne fait qu’un grâce au pouvoir de la musique…  

Ce fut une bien belle soirée à vivre avec RFM et sans doute la manière la plus plaisante de rester à l’affût de l’actu de la scène française !