Un nouveau single réussi doublé d’un clip émouvant : un grand retour pour Kodaline !

Deux ans : c’est le temps que vous avez passé sans véritables nouveautés de la part du quatuor irlandais. Cela commençait à faire long ! L’attente a cependant été rompue le 13 Juin dernier lorsque Kodaline publiait sobrement sur leurs réseaux sociaux l’artwork d’un potentiel nouveau single nommé « Brother ».

Enfin de quoi espérer un successeur prochain à leurs deux premiers (et excellents) albums : « In A Perfect World » en 2013 et « Coming Up For Air » en 2015. Bien que le second ait été moins populaire que le premier, chacun des opus portait haut les ingrédients incontournables du succès de Kodaline : une ligne de fond mélancolique, des mélodies qui montent en puissance, des refrains qui transcendent les foules et des harmonies vocales qui soutiennent la voix virevoltante du leader Steve Garrigan.

Si Vinny May, Jr., Jason Boland, Mark Prendergast et Steve Garrigan avaient fait en 2016 un détour vers la tropical house sur « Raging » en collaboration avec Kygo, ne comptez pas sur un changement de style radical. Les quatre musiciens reviennent fidèles à eux-même, voire au meilleur de leur forme, et avec un petit supplément d’âme ! 

DCObkuQXoAAkCK5

Pour son retour, Kodaline mise sur un titre touchant qui célèbre les liens fraternels et, au-delà, n’importe quelle amitié assez forte pour outrepasser les liens du sang :  « If I was dying on my knees / You would be the one to rescue me / And if you were drowned at sea / I’d give you my lungs so you could breathe / I’ve got you brother ». Les couplets sensibles sont entrecoupés de refrains fantomatiques (et électriques) avant que des chœurs et une instrumentale soudainement enrichie ne viennent donner un tour plus grandiose au morceau.

Trouver les notes justes et prenantes pour créer des hymnes à la portée universelle, c’est bien ce que Kodaline sait faire de mieux. On imagine tout à fait les mots de « Brother » être repris d’une seule voix par la foule de leurs concerts au même titre que « All I Want » ou « High Hopes ». Pour cette éclatante nouvelle production, les irlandais se sont entourés de Steve Harris (Kaiser Chiefs, Miles Kane) et Two Inch Punch (Jessie Ware, Years & Years, Sam Smith). Sachant aussi garder leurs plus précieux collaborateurs à leurs côtés, ils ont de nouveau fait appel à Stevie Russell, qui avait déjà réalisé plusieurs de leurs clips, pour trouver le récit visuel adéquat à « Brother ».

La vidéo dépeint le déchirant deuil d’un jeune garçon ayant perdu son frère, visiblement son meilleur compagnon de vie. Le défunt garçon réapparaît toutefois auprès de son cadet durant une nuit dont on ne sait pas bien si elle est réelle ou rêvée. Les deux garçons semblent toujours aussi complices mais l’atmosphère pesante laisse planer l’ombre de la mort et quelques éléments surnaturels viennent se mêler à leurs jeux d’enfants.  Au petit matin, la dure réalité reprends le dessus. Ce tableau à l’esthétique sombre illustre le morceau avec autant de pudeur que d’expressivité… Une histoire parmi des milliers d’autres qui pourraient résonner avec le simple et très beau texte de « Brother ».

Ce nouveau morceau signe à coup sûr une nouvelle ère pour le groupe : celle d’un troisième album. Aucun détail n’a encore été donné sur celui-ci mais la deuxième moitié de 2017 devrait être chargée pour Kodaline… Restez connectés sur On The Move !

« Brother » est disponible en téléchargement.