Inspirante et passionnée, Ray BLK est LA voix de la nouvelle génération britannique 

A seulement 9 ans, Ray BLK – comprendre ici Building, Living, Knowing – se découvre une passion pour la musique en recopiant sur ses cahiers d’école les paroles des tubes de Ludacris et Missy Elliott. 4 ans plus tard, la jeune britannique forme le groupe New Found Continent avec l’un de ses camarades, un certain MNEK, qui joue aujourd’hui dans la cour des grands en composant pour Beyoncé, Madonna ou encore Kylie Minogue. Si à l’époque aucune chanson du groupe n’a trouvé le succès, cette première expérience a résolument forgé le caractère de la jeune chanteuse.

Aujourd’hui Ray est prête à s’imposer comme la prochaine sensation R&B. Son premier EP « Durt » publié a l’automne 2016, fut salué par la critique qui a qualifié ses titres « 50/50 » et « My Hood », en featuring avec Stormzy, de petits joyaux et n’a pas tardé à comparer la jeune artiste à Lauryn Hill. A 23 ans, c’est une image assurée et porteuse d’espoir que Ray, Rita Ekwere de son vrai nom,  veut montrer.

Cette double casquette de rappeuse/chanteuse lui a notamment valu de figurer en tête de liste de la prestigieuse « BBC Sound Of 2017 », réunissant les meilleurs espoirs de la musique britannique. Devant l’artiste à la voix d’or Jorja Smith et le chanteur Rag’n’Bone Man et son titre « Human », Ray a déjoué tous les pronostics et s’est vu décerner la première place par un jury de 170 professionnels de l’industrie. Et après Mika, Adele, Sam Smith ou encore Ed Sheeran, il n’y a pas de doute qu’elle aussi trouvera son chemin vers le succès.

e5f06fbeae5757c4472ec77eae5647b2.1000x1000x1

L’artiste de 23 ans nous crie de « prendre patience » et dépeint les différents portraits de femmes fières, fortes et sûres d’elles. Comme un appel à la jeune génération d’artistes qui veulent aller « plus vite que la lumière », Ray se propose porte-parole de ces ambitieux qui voguent parfois à contre courant.

Pour illustrer ce titre désormais emblématique, Rita nous ouvre les portes d’un salon de coiffure londonien, un lieu convivial où les figures féminines de son quartier se donnent rendez-vous. « Que se passe-t-il chez les nouveaux venus ? Ces temps-ci, tout le monde veut être connu, ne pas étudier et apparaître directement sur la A-list. Ils échangent leur dignité contre des hits. » s’interroge-t-elle au début du morceau.

« Nous voulions faire quelque chose de naturel, parler d’un sujet du quotidien que l’on peut entendre dans un salon de coiffure et auquel les gens pourraient s’identifier. Je voulais donner la sensation de parler directement aux personnes qui regardent le clip, de façon à ce que tout le monde puisse entendre vraiment le message ».

On l’a donc compris, la jeune femme est bien décidée à se faire une place de choix dans le paysage musical britannique, même si cela implique de prendre son temps et de laisser les choses se faire naturellement. La relève est assurée !

« Durt » est disponible en téléchargement sur iTunes.