QUI SONT LES ARTISTES DONT LA CARRIÈRE A EXPLOSÉ EN 2016 ?

A l’heure de tirer le bilan d’une année 2016 musicalement riche en vous présentant nos coups de coeur albums et nos clips favoris, on se dit que les succès ont été de deux natures ! Lorsque des pointures ont réussi leurs retours grâce à des albums convaincants, à l’instar de Bruno Mars, Green Day ou encore Craig David, d’autres sont rapidement devenus des têtes familières en ayant pourtant émergé dans l’industrie musicale au cours de l’année. Qui sont les artistes pour lesquels l’année 2016 a été celle de la révélation ? On The Move se propose de revenir pour vous sur les artistes passés des catégories « espoirs » à « confirmés » en l’espace de ces 12 derniers mois…

POP

002Charlie Puth

On connaissait déjà bien Charlie Puth en 2015 grâce à l’incontournable « See You Again » -inclus dans la bande originale de « Fast And Furious 7 » et nominé pour 3 Grammy Awards- mais 2016 était, pour le jeune américain, l’année du grand saut : celui du premier album ! Dès le mois de Janvier, le doute était levé avec la sortie de « Nine Track Mind », un concentré de petits bijoux pop sophistiqués, teintés de jazz et de soul. La suite, on l’a connait… Les tubes s’enchainent : « One Call Away », « We Don’t talk Anymore » avec Selena Gomez ou encore « Dangerously » et son clip efficace, et ses performances live sont des réussites, comme en mai dernier à Paris. Il faudra donc compter sur Charlie Puth dans le paysage des jeunes prodiges pop internationaux, et ça ne fait plus l’ombre d’un doute !

dualipapublicityphotoDua Lipa

On aura littéralement passé l’année à suivre son ascension stellaire vers les sommets de la pop… Celle que l’on vous présentait en début d’année comme « the next big thing » confirme et signe ! Dua Lipa nous a servi ces derniers mois une ribambelle de pépites audacieuses et colorées, de « Be The One », le single qui l’a révélé, à « Blow Your Mind (Mwah) » en passant par l’incendiaire « Hotter Than Hell ». Sa voix chaleureuse, son charisme naturel et son élégante irrévérence visent juste à tous les coups, tant dans les titres que les visuels. Elle ose, sans jamais tomber dans le « too much », et nous, on adore ! Son premier album éponyme est prévu pour le 10 Février prochain, donc vous n’avez pas fini d’entendre parler de la belle et bouillonnante albano-anglaise !

zaraZara Larsson

2015 l’avait déjà mise en lumière avec « Lush Life » ou « Never Forget You », en collaboration avec MNEK, mais 2016 a mis le monde à ses pieds ! La jeune suédoise Zara Larsson a profité, cette année, du genre de visibilité qui n’arrive qu’une fois dans une vie, en posant sa voix sur l’hymne de l’Euro 2016 de Football produit par David Guetta « This One’s for You ». L’incontournable « We’re in this together » du refrain est entré dans toutes les têtes, laissant sur son passage le nom de Zara Larsson sur toutes les lèvres ! Digne héritière pop d’une Taylor Swift ou autre Selena Gomez, elle a d’ailleurs été nommée en Octobre dernier par le Time Magazine comme l’une des 30 ados les plus influentes au monde cette année. La sortie de son second album est aussi prévue dans quelques semaines… Watch Out, la tornade Zara Larsson ne fait que commencer !

dnce-jump-bb-bb14-billboard-650-1548DNCE

On avait déjà pressenti que les DNCE allait nous faire danser tout au long de l’année et ça a été le cas ! La formation américaine est arrivée comme un OVNI dans le paysage pop en 2015 avec le décalé « Cake By The Ocean » mais a réussi à s’imposer sur la durée. Pour Joe Jonas, Jack Lawless, JinJoo Lee et Cole Whittle, la reconversion est un succès, grâce à un cocktail détonnant de pop, funk, dance et rock. De l’excellent et doux « Toothbrush » à l’électrique « Body Moves », le quatuor a fait monter en flèche l’attente de leur premier album éponyme, qui s’est révélé être une véritable bouffée d’air frais, éclectique et énergique, en fin d’année ! 2017 devrait être le moment pour eux de prendre la route pour fouler les diverses scènes américaines… Longue vie aux DNCE !

lukkLukas Graham (en concert à l’Olympia le 4 avril 2017)

Ils ont signé LA ballade de l’année, grâce à une plume précise et poignante sur le thème du passage à l’âge adulte. Le son du quatuor danois Lukas Graham a résonné dans le monde entier grâce au seul titre « 7 Years » ! 2016 a été l’occasion pour eux de faire entendre leur chanson phare sur les plateaux des talk-shows américains les plus importants comme ceux de Jimmy Kimmel, Seth Meyers, Ellen DeGeneres ou James Corden. « 7 Years » a atteint les 630 millions de streams sur Spotify aujourd’hui et leur a ouvert les portes des plus belles scènes de salles et festivals. Grâce à leur morceau devenu un classique, et leur excellent opus « Lukas Graham (Blue Album) », le groupe est nommé dans trois catégories aux prochains Grammy Awards : Disque de l’Année, Morceau de l’année et Meilleure performance en groupe/duo. 2017, année de la consécration ?

calumCalum Scott

Calum Scott est LE nouveau chouchou du public britannique ! A 27 ans, l’anglais est un de ces anciens participants de télé-crochet qui laisse une marque indélébile auprès du public. Il a envoûté téléspectateurs et jury lors de ses prestations poignantes dans « Britain’s Got Talent » l’année dernière. S’il a presque cru que le succès ne durerait que le temps de l’émission, c’était sans compter sur la décharge émotionnelle envoyée par sa reprise du titre de Robyn « Dancing On My Own » – qui lui a valu un buzzer d’or dans le show. Calum Scott a donc continué son bout de chemin en enregistrant et dévoilant de façon indépendante ce même titre. « Dancing On My Own » est arrivé 4ème au top anglais et a été certifié disque d’argent. Son album est prévu pour l’année prochaine et promet des collaborations avec Kodaline ou encore John Newman, tel que nous l’a indiqué Calum lui-même dans une interview exclusive. On a hâte !

izziiiIzzy Bizu (en concert au Trabendo le 16 Février 2017)

Gracieuse, féline et bourrée de talent, Izzy Bizu est l’atout charme de 2016 ! La jeune britannique de 22 ans faisait partie de la liste « BBC Sound of 2016 » -qui, à tous les coups, annonce les plus jolies pépites à venir dans la musique- et a gagné le prix « BBC Music Introducing Award » en début d’année. Autant dire que l’on allait entendre parler de la belle anglaise… Et ça s’est avéré juste, avec son single enjoué « White Tiger » alignant les 40 millions de streams à ce jour ! Celle qui avait déjà fait les premières parties de Sam Smith, Foxes ou Rudimental s’est donc logiquement retrouvée sur la scène de l’incontournable festival Glastonbury cet été. Son premier album « A Moment Of Madness »  est disponible depuis Septembre dernier et renferme encore bien des hits en puissance !

FOLK / SOUL

ragnboneRag’N’Bone Man (en concert à l’Elysée Montmartre le 27 Mars 2017)

Entre sa stature de colosse et sa sensibilité hors normes, le contraste est saisissant ! Avec son tube « Human », Rag’N’Bone Man a bouleversé l’Europe de sa puissance vocale et son interprétation touchante. La chanson truste encore largement les ondes radios et a été certifié or en Allemagne, Italie, Suisse, Suède, Autriche, Belgique ou encore aux Pays-Bas. L’anglais de 31 ans fait partie des nommés de la très convoité liste établie par la BBC « Sound of 2017 » et vient de ravir le « Brits Critics’ Choice Awards » de l’année -gagné précédemment par Adele, Emeli Sandé ou James Bay- à Dua Lipa et Anne-Marie ! Autant dire que son premier opus, prévu pour Mars 2017, est empli des plus belles promesses…

gavGavin James (en concert au Café de la Danse le 3 Mars 2017)

Digne acolyte d’Ed Sheeran, dans le talent, la sensibilité et l’humour, l’irlandais Gavin James a confirmé son statut d’auteur, compositeur et interprète de grand talent cette année. Son premier album studio « Bitter Pill » est une douceur pour les oreilles et pour l’âme, dans lequel il délivre avec une aisance d’écriture et d’interprétation ses expériences personnelles. Sans jamais tomber dans l’apitoiement, Gavin James livre des bombes d’émotions, décuplées sur scène ! 2016 a été pour lui l’occasion de rencontrer son propre public, après avoir multiplié les premières parties pour Ed Sheeran, Kodaline, Tori Kelly ou encore Sam Smith. Et si vous voulez clôturer l’année grâce à un peu de la magie Gavin James, c’est vers son nouvel EP aux fins caritatives « Winter Songs » qu’il faut se tourner !

corbyMatt Corby

Matt Corby est l’artiste australien qu’il fallait absolument découvrir cette année ! Révélé grâce au télé-crochet Australian Idol, Matt Corby a rapidement tracé son chemin vers les sommets avec 5 EPs très bien accueillis par la critique et le public. Il a dévoilé son premier album «Telluric» en mars dernier, rapidement numéro 1 au top australien. Charismatique et perfectionniste, Matt Corby est de ces artistes littéralement habités par leur musique, qui travaillent et précisent leur son de façon acharnée et quasi scientifique. Baignées de pop, folk, gospel ou de blues, vous recevez les émotions brutes de Matt Corby en pleine tête, grâce à une voix, elle, modulée avec la maîtrise d’un orfèvre !

 

EDM

tehchainThe Chainsmokers (en concert au Zénith de Paris le 20 Février 2017)

Andrew Taggart et Alex Pall ont régné en maîtres sur l’univers de l’EDM en 2016 ! Le duo The Chainsmokers nous a servi une ribambelle de hits dont deux sont devenus viraux : « Don’t Let Me Down » featuring Daya et surtout « Closer », en collaboration avec la jeune icône pop Halsey. Ce dernier, au pouvoir entêtant incontestable, a été joué partout, a fait l’objet de mille reprises et frôle le milliard de vues pour sa seule lyric video sur Youtube. Succès commercial incontestable, The Chainsmokers font aussi l’objet d’un succès critique puisque le duo est nommé dans pas moins de trois catégories aux prochains Grammy Awards : Meilleur nouvel artiste, Meilleure performance pop en duo/groupe et Meilleur titre Dance ! Carton plein pour les deux américains qui ont enflammé le Trianon de Paris il y a quelques semaines !

kungsKungs

Le jeune DJ Français Kungs a signé, en 12 mois, une véritable performance : celle de se faire connaître grâce à un single « bidouillé dans sa chambre étudiante » et devenu un tube, « This Girl », et enchaîner sur son premier album « Layers » tout aussi efficace dans son ensemble.  A tout juste 20 ans, Kungs a donc réussi à se forger en un temps record une véritable légitimité dans l’univers terriblement compétitif de l’EDM ! S’il avait déjà multiplié les premières parties de David Guetta auparavant, il a, cet été, aligné à une cadence effrénée les sets dans les meilleurs festivals mondiaux. Kungs a donc déjà tout d’un très grand et n’a pas fini de répandre ses ondes positives et dansantes à travers la planète, et dans plusieurs festivals français déjà annoncés pour cet été !

walkerAlan Walker (en concert au Yoyo le 10 Février 2017)

Enfant prodige de l’ère digitale, Alan Walker impressionne, comme Kungs, par son jeune âge et sa maturité ! 19 ans et déjà reconnu par ses pairs, le norvégien a explosé grâce au single « Faded ». Plus de 3,9 millions de singles sont vendus dans le monde et le titre devient #1 des ventes dans 10 pays. Sur les morceaux d’Alan Walker, comme « Sing Me To Sleep », mélodies comme voix sont prenantes et résonnent avec l’univers énigmatique cultivé par l’artiste. La tension et le mystère entourant Alan Walker participe de son succès… comme en témoigne son passage remarqué par le festival Tomorrowland cet été !

mikepppMike Perry

Difficile de se tailler une place dans la dense sphère de la musique électronique mais Mike Perry a, cette année, su tirer son épingle du jeu, avec un tube au doux parfum d’été : « The Ocean » feat Shy Martin. La chanson est devenue en quelques semaines un véritable phénomène se classant au sommet des tops les plus prestigieux : #1 du top Shazam France, dans le top 10 Itunes dans pas moins de 19 pays, plus de 9,3 millions de vues sur Youtube et plus de 242 millions de streams sur Spotify. Le suédois semble avoir trouvé sa recette du succès, en enchainant avec une autre belle réception pour « Inside The Lines » feat. Casso. Ses sonorités, entre instrumental et électronique, nous font voyager sous de chaudes latitudes. On en redemande forcément !

lemaitreLemaitre (en concert au Yoyo le 9 Février 2017)

Signés chez Astralwerks Records, label iconique dans l’EDM, les norvégiens Ketil Jansen et Ulrik Denizou Lund ont tiré le meilleur de leur complicité à la vie pour la retranscrire à la scène. Aujourd’hui basés à Los Angeles, le duo Lemaitre séduit de plus en plus grâce à leur musique optimiste et leurs beats irrésistibles. Ils signent déjà 9 EPs, dont quatre appartiennent à la série « Relativity » qui a fait leur succès. 2016 a marqué la sortie des EP « 1749 » et  « Afterglow » et a vu les deux musiciens passer par la scène de Coachella ! Un plus large public a été mis à leur portée par l’utilisation de leur titre « Closer » dans une publicité Tropicana et le duo nous a promis de tout mettre en oeuvre pour sortir un premier véritable opus en 2017 !

INDIE ROCK

lpLP

Laura Pergolizzi n’en est pas à ses premiers pas dans le monde de la musique mais cette année a été le moment de sa révélation solo ! L’auteure-interprète américaine a déjà 3 EPs et 4 albums à son actif mais s’est surtout illustrée pendant des années en écrivant pour d’autres artistes, et pas des moindres, comme Rihanna, Christina Aguilera, Rita Ora ou Leona Lewis. Son salut à l’international, grandement mérité, est advenu ces derniers mois avec la sortie du single « Lost On You ». Sa voix rugueuse, son phrasé entêtant et sa mélodie singulière laisse grande impression dès la première écoute… Si vous n’associez pas encore le nom de LP à sa signature vocale, on gage que 2017 finira de lever le mystère sur l’énigmatique chanteuse ! « Lost on You« , l’album, est sorti ce mois-ci et a été un succès de ventes immédiat en France !

wocWalking On Cars

Déjà plus de 6 ans que la formation irlandaise travaille dans l’ombre à façonner son identité musicale mais il aura fallu attendre cet été pour véritablement découvrir Walking On Cars en France ! Leur premier album intitulé “Everything This Way” est sorti en Janvier et jongle entre mélodies rêveuses et guitares imposantes, comme sur les excellents « Speeding Cars » ou « Catch Me If You Can ». Entre puissance et tendresse, on ne reste pas insensible au son Walking On Cars et encore moins à la voix profonde de Patrick Sheehy. Ce groupe, aux reliefs sonores explosifs, est définitivement prêt à conquérir le monde !

ROCK

kaleoKaleo (en concert au Trianon le 27 Janvier 2017)

Avec l’épuré et incendiaire « Way Down We Go », les quatre islandais pourraient bien faire fondre la glace de leurs terres d’origine ! Le groupe s’est formé en 2012 et publie rapidement un premier album éponyme en 2013 qui leur vaudra d’être certifié disque d’or dans leurs pays d’origine. En 2016, avec l’album « A/B » et un engouement de la part de la télévision et des publicitaires pour leurs singles, Kaleo s’ouvre les portes de l’international. Formation du nord baignée de références chaudes du Sud, l’identité hybride de Kaleo en fait une formation singulière qui n’a pas fini de nous surprendre !

kensington

Kensington (en concert à la Maroquinerie le 25 Février 2017)

Véritable rock stars aux Pays-Bas, les membres de Kensington n’ont plus rien de petits nouveaux ! Après les albums consécutifs « Borders » (2010) « Vultures » (2012) et « Rivals » (2014), Kensington a dévoilé son quatrième opus « Control » en Octobre dernier. Imposant un son énergique et puissant, aux reliefs multiples et aux messages clairs, le groupe a rempli l’important Ziggo Dome d’Amsterdam pendant trois jours consécutifs en Novembre. Le succès est tel que les places pour leurs 5 dates, au même endroit, en Novembre prochain, ont été mises en vente un an à l’avance et sont déjà complètes ! Autant vous dire que leur passage dans la chaleureuse salle de la Maroquinerie de Paris est à ne pas manquer !

ALTERNATIF

gnahsGnash (en concert au Badaboum le 2 Mars 2017)

A 22 ans, ce rappeur et chanteur, mais également auteur et compositeur, originaire de Los Angeles a fait un carton avec le morceau« i hate u, i love u » en collaboration avec Olivia O’Brien. Il a l’allure, la musicalité et le flow. Il ne lui manquait plus que la visibilité, qu’il a acquis de manière fulgurante avec ce titre ! Gnash a déjà produit 3 EPs, fonctionnant comme un triptyque sous les noms de « u », « me » et « us ». L’américain, qui a commencé à mixer des titres dès 13 ans, nous a confié travailler constamment sur de nouveaux titres, qui pourrait, tôt ou tard, prendre la forme d’un véritable premier album. Restez-donc à l’affut de la prochaine surprise signée gnash !

mothxrMOTHXR

Penn Badgley, Jimmy Giannopoulos, Simon Oscroft et Darren Will forment un quatuor new-yorkais pour lequel le public et la critique a eu un beau coup de coeur cette année !  Une alchimie véritable entre les membres, une production hypra-professionnelle au service d’un univers planant et ambigu : tout ce qu’il faut pour faire de Mothxr, en un seul album du nom de « Centerfold », un groupe singulier dans le monde de l’indie-rock. Leurs références, tant musicales que visuelles, leur ont permis de bâtir une identité reconnaissable, d’ailleurs illustrée dans une série de clips réalisés en tournée au cours de l’année 2016. Autant de bases solides à l’aventure Mothxr qui, on l’espère, ne fait que commencer !

 

jackggJack Garratt

Vainqueur du « Brits Critics’ Choice Awards » en fin d’année dernière, tous les espoirs reposaient sur Jack Garratt et son premier album « Phase »… Pari gagné pour le britannique de 25 ans qui a offert, en Février, un album éclectique, à la structure surprenante mais solaire ! Multi-instrumentaliste de talent, mettant les outils technologiques au service de sa musique, Jack Garratt est un homme de contrastes, à la plume sincère et l’interprétation sensible. Du laboratoire d’expérimentations que constitue son premier opus, il a poursuivi sa quête constante de perfectionnement sur scène, avec une batterie de concert à l’énergie folle ! En le rencontrant déjà en 2015, nos paris étaient donc les bons !

R’N’B

alessiaAlessia Cara

En 2016, la jeune canadienne a conquis le monde, en toute sincérité et simplicité, avec son album « Know-It-All », certifié or. Après le succès majeur de son single « Here » en 2015, Alessia Cara a livré un opus en balance entre innocence et maturité, vitrine de sa maîtrise vocale et écrite. S’en sont suivis de nombreuses nominations de prix, des concerts plébiscités -dont plusieurs premières parties pour Coldplay-, une série de clips réussis, une collaboration avec Troye Sivan et un enregistrement du morceau phare « How Far I’ll Go » du dernier dessin animé Disney « Moana ». 2016 était définitivement l’année Alessia Cara !

brysonBryson Tiller

On attendait du sang neuf sur la scène R’n’B américaine et voilà une relève assurée ! Un seul morceau mis en ligne sur la plateforme Soundcloud a suffit à Bryson Tiller pour se faire connaître : « Don’t », porté par un flow impeccable, à la limite entre Rap et R’n’B, et un rythme subtilement cadencé, a vite additionné les millions de streams. Ce succès a ouvert à Bryson Tiller les portes du label OVO Sound de Drake, avec le soutien de Timbaland, avant de préférer signer chez RCA Records pour délivrer son premier album « TRAPSOUL », qui a atteint la 11ème place du Billboard 200 ! Nourris des meilleures références, Bryson Tiller connaît donc, à 23 ans, un succès des plus logiques, avec à la clé une nomination au prochain Grammy’s pour la meilleure chanson R’n’B avec « Exchange » !

HIP/HOP – RAP

vicVic Mensa

Victor Kwesi Mensah, dit Vic Mensa, est le nouveau diamant brut du rap américain. Proche de Kanye West, pour qui il a déjà performé, le jeune rappeur de 23 ans a également tapé dans l’oeil de Jay-Z qui lui a proposé un deal dans le label Rock Nation. Avec sa mixtape nommée « Innanetape » et un EP « There’s A Lot Going On », Vic Mensa fait la démonstration d’un flow précis et d’une plume poignante, sur fond de démons personnels. Loin de vouloir s’enfermer dans l’univers rap, il a déjà collaboré avec des figures de l’EDM comme Flume ou Skrillex et est très influencé par le rock. Honnête et pugnace, Vic Mensa gravit les échelons, avec un sacré coup de pouce de la part de Justin Bieber, pour qui il a effectué des premières parties en 2016 !

lil-dickyLil Dicky

Il est le trublion que l’on attendait pas dans le monde du hip-hop ! Audacieux, créatif et irrévérencieux, Lil Dicky est passé d’un métier dans la publicité à une carrière dans la musique avec une aisance déconcertante. Liant l’humour à une écriture acérée, Lil Dicky sait aussi bien faire rire sur « Ex-Boyfriend », le titre viral qui l’a dévoilé, que se montrer touchant et vulnérable sur la chanson « Molly ». Son premier opus au nom cynique de « Professional Rapper » alignait déjà des collaborations toutes plus prestigieuses les unes que les autres (Snoop Dogg, T-Pain, Brendon Urie…) et quelque chose nous dit que Lil Dicky ne nous a pas encore dévoilé toutes les facettes de son personnage !

anne-marie

Anne Marie

Déjà repérée pour avoir posé sa voix sur certains des meilleurs titres du collectif drum’n’bass Rudimental, Anne-Marie s’est imposée en 2016, en solo, comme la nouvelle sensation de la scène urban britannique ! Cette année, des singles pêchus comme « Do It Right » ou « Alarm » ont succédé à la sortie de son EP « Karaté » en 2015, et ont, petit à petit, conquis un public plus large. La belle britannique au look pointu s’est enfin joliment illustrée par son propre travail, après des années passées dans l’ombre d’autres artistes ou sur les scènes des théâtres londoniens !