Le girls band le plus populaire de leur génération est de retour avec un nouvel album explosif !

Ambassadrices du girl power, en 5 ans, les Little Mix se sont imposées comme les dignes héritières des Spice Girls ! Révélées au grand public grâce à leur victoire lors de la 8e édition d’Xfactor UK, le groupe britannique n’a depuis jamais cessé son ascension jusqu’au sommet de la gloire.

Avec 3 albums à leur actif dont le très populaire « Salute », et pas moins de 10 singles classés au Top 10 des meilleures ventes aux Royaume Uni, le succès assoit la place de Little Mix comme girls band britannique le plus talentueux de sa génération, leur permettant d’affirmer titres après titres un prestigieux statut.

Aujourd’hui, et moins d’un an après la sortie de « Get Weird », certifié disque de platine, la relève du précédent opus est assuré avec un album résolument plus mature, honnête, aux couleurs pop et féministe à souhait. La révolution est lancée pour Perrie Edwards, Leigh-Anne Pinnock, Jade Thirlwall et Jesy Nelson ! 

Les gens peuvent réellement s’identifier à nos chansons. Tout le monde a vécu une rupture ou une mauvaise journée. Nos titres sont construits comme de véritable hymnes dans lesquels nous avons mis tout notre cœur et notre sincérité. « Glory Days » nous ressemble et ressemble à nos fans, il parle à tout le monde.

Le défi est grand pour les Little Mix dont le dernier opus s’est écoulé à plus d’1,5 millions de ventes à travers le monde mais, composé de 14 titres, « Glory Days » s’annonce d’ores et déjà comme un condensé de hits où se mêlent titres pop accrocheurs, ballades émouvantes et collaborations explosives. 

2445eaa44bcc484408d766f7c624b538

Avec « Shout Out To My Ex », les quatre filles veulent frapper fort ! Non sans nous rappeler le sensationnel « Black Magic », ce titre est exactement ce que l’on attendait de la part des Little Mix pour leur grand retour. Choisi comme premier single, ce titre explosif montre une facette plus mature du groupe britannique. Le message est clair : bye bye les exs et place au girl power ! Messieurs, vous êtes prévenus.

Dévoilé peu avant la sortie officielle de « Glory Days », « Touch » permet au groupe d’élargir encore un peu plus leur domaine de prédilection. C’est un titre ultra catchy où la pop flirte avec l’univers des clubs, à l’instar d’un autre titre de l’album, « Down & Dirty ». A coup de beats profonds, les britanniques affirment leur image plus mature, que cela plaise ou non !

Changement de tempo pour la première ballade de cet opus. « F.U » s’impose naturellement comme la parfaite incarnation du talent des Little Mix. Si l’amour triomphe de la colère sur ce titre, le message est toujours aussi clair : attention à la revanche ! Servi par des sonorités old-school et des performances vocales sans failles, le titre semble tout droit venu des 50’s. On l’a bien compris, la formation britannique a décidé d’explorer les genres pour ce nouvel album.

Le voyage dans le temps se poursuit avec « Oops », écrit par Charlie Puth qui vient de dévoiler son nouveau clip « Dangerously ». Dès la première écoute, il est difficile de ne pas rejoindre les sifflements entêtants et de ne pas suivre le rythme chaloupé du titre. Aucun doute, les années 50 inspirent les filles et tout particulièrement Charlie, dont la voix chaleureuse accompagne en douceur celles des britanniques. Habituées à des collaborations axées R’n’B avec Sean Paul et Jason Derulo entre autres, les Little Mix prouvent une fois de plus qu’elles savent habilement jongler entre les genres.

Résolument fun et féroce, « You Gotta Not » bénéficie d’un rythme incendiaire qui ne tardera pas à vous faire danser. Co-écrit par Meghan Trainor, ce titre aux lointaines sonorités funk n’est évidemment pas sans nous rappeler le très rythmé « Grown » paru sur le précédent album du groupe.

Avec « Power », les quatre britanniques mettent feu au quatrième album de leur carrière. Si la batterie et les guitares tracent le chemin vers une instrumentale électronique, la vraie surprise de ce titre réside dans les performances vocales délivrées par Jade, Perrie, Leigh-Anne et Jesy. Entre high-notes et voix rauques, les filles ont trouvé l’équilibre parfait entre puissance et subtilité. On imagine déjà ce titre résonner sur les ondes radio !

Place à la légèreté avec « Your Love », un titre qui transpire la romance, porté par un refrain aux inspirations électro. Les Little Mix nous parle d’amour à coup d’harmonies bluffantes, et on en redemande. Cependant, les jeunes femmes dévoilent une facette plus vulnérable avec le titre « Nobody Like You », une ballade aérienne pleine d’émotion. Dans la veine de « Love Me Or Leave Me » ou « These Four Walls », la formation britannique excelle et délivre des production largement dépouillées mais émotionnellement chargées.

L’écoute se poursuit avec « No More Sad Songs » avec lequel les quatre jeunes femmes tirent un trait définitif sur les ruptures et les cœurs brisés : « Go where the music is loud, so I don’t have to think about it /I’m beggin’ please don’t play No more! Sad songs » chante Leigh-Anne avant que le rythme n’explose avec un refrain addictif teinté d’électronique. Un morceau en deux temps qui prône l’indépendance et la liberté ? On adhère !

« Private Show » est l’élément surprise de cet enregistrement. Directement inspiré des grands hits des années 2000, ce titre est construit comme un morceau de Christina Aguilera, mélangé à une composition des Pussycat Dolls, le tout accompagné d’un rythme obsédant. Une chanson cheeky-cheeky qui vous fera danser et chanter jusqu’au bout de la nuit : pari réussi pour les quatre britanniques !

Possédant un esprit très feel-good, « Nothing Else Matters » est une invitation à la communion et à l’amour. Après un album traitant de chagrin d’amour et de cœur brisés, ce morceau fédérateur et taillé pour les lives permet d’achever l’album sur une touche pop positive et porteuse d’espoir.

Pour les deux derniers titres de l’album, les Little Mix prennent le pouvoir et assument leurs envies. Sur « Beep Beep », qui nous rappelle le sexy « A.D.I.D.A.S » issu de « Get Weird », les filles dévoilent des sonorités funk loin d’être innocentes avant d’affirmer leur suprématie sur le dernier morceau de l’opus : « Freak ». « No I can’t be tamed » chantent les filles sur ce titre hybride où le burlesque vient se frotter au R’n’B. Une composition originale permettant de clôturer ce quatrième opus sur une note féroce et puissante.

Si cette fin d’année est marquée par le retour sur le devant de la scène musicale de poids lourd de la musique comme Bruno Mars avec « 24k Magic » et le groupe de Joe Jonas ‘DNCE’, les Little Mix ont tout de même réussi à trouver leur place en présentant leur nouvel album « Glory Days ».

Dans l’album le plus personnel de leur carrière, les Little Mix ont réussi le pari de réunir ballades old-school et titres explosifs prônant le Girl Power. Sans pour autant sacrifier les morceaux pop qui ont fait d’elles l’un des girlband les plus populaires de leur génération, les britanniques se sont également frottées à des sonorités plus électro. Si certains titres joués dans les clubs peuvent sembler vide de sens, le son des Little Mix possède cette capacité de faire ressortir toute l’histoire et les émotions des quatre jeunes femmes.

« Glory Days » est disponible en téléchargement sur iTunes.