Le quatuor à succès Kensington a la France en ligne de mire avec son prochain album « Control » !

Lorsque le paysage rock mondial trouve ses principaux représentants dans des formations britanniques ou américaines, il est un groupe dont le succès semble tambouriner à nos frontières Est sans que l’on le laisse entrer…

Kensington est une formation néerlandaise composée de Eloi Youssef et Casper Starreveld au chant et aux guitares, Jan Haker à la basse et aux choeurs et Niles Vandenberg à la batterie. Le groupe s’est formé en 2005, avec des membres quelque peu différents, et a eu le temps, en 11 ans de carrière, de façonner sa composition définitive et surtout de faire ses preuves !

3 EPs en 2006, 2007 et 2008 ont officié d’introduction à leur travail qui a trouvé une première expression, déjà rock et assurée, dans leur premier album « Borders » en 2010. Suivront « Vultures » en 2012 et « Rivals » en 2014, celui qui les a véritablement révélés !

Au fil de ces trois opus, Kensington a su imposer un son énergique et puissant, aux reliefs multiples et aux messages clairs, tantôt entêtants, tantôt touchants. Les instrumentales sont toujours pêchues et gérées avec brio ! Pour autant, en véritables artistes, les membres de Kensington n’ont jamais peur de surprendre avec des influences d’ethnies lointaines, comme dans « Killimandjaro », ou avec les fantômes dansants de décennies passées sur « War ».

Au fur et à mesure, le groupe ravit une critique toujours plus acquise à sa cause et un public ne cessant de s’élargir ! A titre d’exemple, les places pour leurs prochains concerts au Ziggo Dome d’Amsterdam se sont vendues en quelques heures un an à l’avance, les incitant à ajouter une troisième date elle aussi rapidement complète !

Dans la sphère germanique, poussant jusqu’à l’Asie, Kensington est un poids lourd du genre. Les quatre musiciens multiplient déjà les récompenses aux MTV Europe Music Awards ou au 3fm Awards, la radio néerlandaise de référence. Conscients de l’industrie dans laquelle ils évoluent et de la gestion qu’ils veulent avoir de leur son et leur image, Kensington a aussi crée son propre label « Kensington Records », dont la distribution mondiale est assurée par Universal Netherlands. Autant dire que les quatre musiciens ne laissent rien au hasard…

Les ventes d’albums ne parlent plus d’elles-mêmes de nos jours. Un artiste doit travailler très dur pour gagner sa vie dans ce milieu maintenant, et c’est exactement ce que nous nous efforçons de faire.

Le quatrième opus à paraître de Kensington « Control » a été écrit aux Pays-Bas mais aussi en Italie, où les membres en ont enregistré une partie à Rome avec un producteur américain. De leur propre avis, l’opus sera beaucoup plus rock que le précédent et ne suivra donc pas non plus la lignée hybride rock-électro amorcée dans leur dernière collaboration avec le DJ néerlandais Armin Van Buuren : « Heading Up High ». Le premier single de « Control » est sorti le 1er septembre dernier et se nomme « Do I Ever ». Ce titre, à la puissance digne d’un « Use Somebody » de Kings Of Leon, est déjà un mégahit dans leur pays d’origine. En deux jours, la chanson s’est hissée à la première place des téléchargements sur l’iTunes hollandais !

control

Dévoilé la semaine dernière, le clip de « Do I Ever » suit le leader Eloi Youssef dans un crowd surf continu avant que celui-ci ne soit littéralement aspiré par la foule dense. Cet esprit live correspond bien à l’ambiance du titre, taillé pour les stades !

Les 11 morceaux du quatrième album de Kensington « Control » seront dévoilés le 28 Octobre prochain et le groupe sera à la Maroquinerie de Paris le 25 Février 2017 pour défendre cet opus prometteur ! Comme on vous l’a déjà précisé, aux Pays-Bas, leurs dates dans des salles majeures sont déjà largement sold out… L’invitation parisienne que les Kensington nous font est donc une occasion à saisir avant que ceux-ci n’explosent ici aussi (et ça ne saurait tarder) ! Soyez au rendez-vous !

Retrouvez Kensington sur leur site, Facebook, Twitter et pré-commandez l’album « Control » dès maintenant !