Rencontre avec James TW, le jeune prodige de la pop britannique.

James TW est un jeune auteur, compositeur et interprète de talent originaire du Royaume-Uni. À tout juste 18 ans, le jeune artiste a déjà parcouru le monde au côté de son bienfaiteur Shawn Mendes, qui n’est autre que la personne qui l’a découvert.

Signé dans le prestigieux label Island Records, James TW a dévoilé cette année son premier EP intitulé « First Impressions ».

L’équipe d’On The Move l’a interviewé pour vous afin d’en savoir plus sur ses expériences en tournée, sa musique et ses projets à venir !

jamie-620x310

● Salut James ! On est heureux de te rencontrer ! Peux-tu nous raconter comment tu as débuté dans la musique ?

J’ai commencé la musique en postant des covers sur Youtube quand j’avais 12 ans. Ma première vidéo était une reprise de « Cannonball » de Damien Rice .

● Qu’est-ce que ça fait d’être repéré par un artiste tel que Shawn Mendes ? Es-tu un fan de sa musique ?

Oui bien sûr ! Je suis allé en tournée avec lui et j’ai pu entendre son nouvel album « Illuminate » chaque soir. C’est vraiment un musicien et un compositeur exceptionnel donc oui, je suis un grand fan !

● Tu as d’ailleurs joué dans des salles mythiques partout à travers le monde. Te sentais-tu anxieux, nerveux ou est-ce-que c’était naturel pour toi?

Je pense que c’est bien d’être un peu nerveux avant chaque concert. Je le suis et c’est toujours 5 à 10 minutes avant le show que mon coeur commence à s’emballer et je pense que ça me permet de mieux jouer. Il m’est déjà arrivé d’être moins bon sur scène car j’étais trop détendu.

● Quel est ton meilleur souvenir de la tournée ?

Je dirais tous les moments après le concert où nous sommes tous très fatigués mais qu’on reste ensemble jusqu’à minuit à jouer au ping-pong ou encore les moment off où nous pouvons explorer la ville. Ce sont surement les meilleurs souvenirs.

● Ton EP « First Impressions » est sorti cette année et ton titre « When You Love Someone » a été streamé plus de 18 millions de fois sur Spotify. T’attendais-tu à un tel engouement pour un premier EP ?

Bien sûr que non ! Je pense qu’on ne s’attend jamais à ce que ça fonctionne aussi bien. Je suis juste heureux parce que je prends beaucoup de temps et mets beaucoup d’efforts dans chacune de mes chansons, et maintenant les gens sont connectés à elles et c’est incroyable.

● Tu possèdes déjà une vraie identité musicale et beaucoup de maturité se dégage de tes textes. D’où puises-tu ton inspiration ?

Et bien, au début, quand j’ai commencé à écrire des chansons, je ne m’inspirais que d’expériences que j’avais moi-même vécues, comme avoir le béguin pour une fille ou ne pas vouloir être à l’école. Il y a encore certains de ces sujets dans mon EP et ma musique aujourd’hui mais je suis capable de m’inspirer d’expériences vécues par d’autres personnes. « When You Love Someone » est un bon exemple, elle parle d’un petit garçon qui a vu ses parents divorcer. Je trouve de l’inspiration à travers tout le monde maintenant.

● Youtube a joué un grand rôle pour ta carrière. Tu as ouvert ta propre chaîne quand tu avais seulement 12 ans. Ton but était d’être découvert ou c’était seulement pour t’amuser ?

Je pense qu’au début c’était juste pour m’amuser. J’avais 12 ans et, après l’école, je reprenais mes chansons favorites sur Youtube. Et puis, j’ai commencé à prendre ça plus au sérieux. J’avais toujours autant de plaisir à essayer de faire découvrir ma musique et a essayé de devenir un vrai artiste. Merci à Youtube de m’avoir aidé à faire tout ça et de m’avoir permis de rencontrer des gens importants pour ma carrière.

●Tu joues de plusieurs instruments comme le piano, la batterie et la guitare. Lequel est ton favori ?

 Mon favori est probablement la batterie. J’adore le piano et la guitare car j’en joue chaque fois que je suis sur scène mais quand je suis à la maison et que je joue pour moi, j’adore me mettre à la batterie et reprendre toutes mes chansons préférées !

9bbed62f1c80f8422be44435457f021ed02d01f3

● Tu as auto-produit ton EP « Just a Number » en 2014. Quelle est la principale différence entre celui-ci et « First Impressions » selon toi ?

Je pense que la qualité des titres est vraiment différente. J’ai sorti cet EP quand j’avais entre 14 et 15 ans et il est composé des premières chansons que j’ai écrites. Depuis ce temps, j’ai grandi, gagné de l’expérience en tant que compositeur et en tant que personne avec des opinions propres donc oui, la principale différence est la qualité.

● En parlant de « First Impressions », qu’est-ce que tu voudrais que les personnes aient comme première impression de toi ?

Je voudrais qu’ils soient intrigués, qu’ils veuillent entendre plus de ma musique, qu’il veuillent en apprendre plus sur moi et sur ce que j’ai à dire.

● Peut-on espérer prochainement un premier album ?

Oui, j’enregistre en ce moment même de nouvelles chansons pour mon album. J’essaye juste de créer le puzzle de ce que serait un album créatif, et par ça, j’entends énormément d’expériences différentes. Ce serait un album qui ne parlerait pas que d’amour, pas que des choses à travers lesquelles les gens s’attendent à ce que je passe. Et pour le moment, j’avance plutôt bien ! J’ai très hâte de le dévoiler mais j’ai envie que cela se produise au moment que je jugerai le plus opportun.

« First Impressions » est disponible sur Itunes.