Rencontre avec Astrid S, jeune et talentueuse représentante de la pop norvégienne ! 

L’univers de la pop féminine n’en finit plus d’être bousculé par des artistes au talent précoce et affirmé… Astrid S est l’une d’entre elles !

La jeune auteur-interprète norvégienne de bientôt 20 ans s’est faite connaître dans le programme Pop Idol en 2013. Depuis, elle enchaîne les singles, composés matures entre pop et électro portés par sa voix hantée. Les morceaux « 2AM » ou « Hyde » ont été des succès de ventes et de streaming, particulièrement en Norvège où MTV l’a désigné « Best Act » aux derniers Europe Music Awards !

Alors qu’elle est sérieusement en passe de charmer le monde grâce à son EP éponyme dévoilé en Mai dernier, ses confrères de l’industrie sont déjà conquis…Astrid S a, en effet, collaboré à des titres d’Avicii ou Matoma, la nouvelle sensation Tropical House. Elle est aussi, en ce moment même, en première partie du Suburbia Tour de Troye Sivan, tout comme la seconde pépite pop féminine du moment : Dua Lipa.

On The Move parie donc sur l’avenir radieux d’Astrid S et l’a rencontré pour évoquer ses débuts à la télévision, son évolution musicale ainsi que ses influences et collaborations passées comme futures !

ast4

Salut Astrid, nous sommes très heureux de te rencontrer ! Comment vas-tu ? Pour commencer, pourrais-tu nous expliquer d’où vient ton amour pour la musique et comment tu as commencé dans le milieu ?

• Astrid S : Salut On The Move, je suis très heureuse d’être là aujourd’hui à Paris avec vous ! J’ai commencé quand j’avais 16 ans dans une émission de télévision norvégienne nommée Pop Idol. Durant l’un des live shows, nous étions supposés écrire une chanson et la chanter. C’est comme ça que j’ai commencé à écrire mes premiers titres, ça faisait assez peur ! (rires)

Qu’est ce qui t’a inspiré à te lancer dans les castings de Pop Idol ?

• Astrid S : La première saison de Pop Idol a été lancée quand j’avais 6 ans et en regardant, je me disais que je voulais participer. Je regardais le gagnant et je me disais « wow c’est fou, je veux savoir ce que ça fait d’être là-bas » ! Ma mère me disait que j’étais trop jeune et que je devais attendre d’avoir 16 ans pour auditionner alors c’est ce que j’ai fait. J’ai vu la publicité de Pop Idol quand j’avais 16 ans et je me suis dit que, cette fois-ci, je devais y aller. J’ai emprunté une guitare, je me suis mise à écouter John Mayer et ça m’a réellement inspiré à le faire.

• As-tu toujours aimé chanter ?

• Astrid S : Oui, en fait, j’ai toujours aimé chanter mais je n’avais jamais vraiment perçu ça comme un métier que je pourrais faire. Je viens d’une petite ville et je n’aurais jamais pensé que ma passion puisse devenir mon métier… Mais j’avais tort.

• Est-ce que cette expérience dans Pop Idol t’a aidé à trouver ton style, à en changer ou au contraire, ça t’a permis de conforter le type de musique que tu voulais faire ?

• Astrid S : J’ai totalement changé de style. Dans Pop Idol, j’étais vraiment pop dans le style pop-guitare, tu vois, comme Taylor Swift ou John Mayer. Vraiment country-pop. Après Pop Idol, j’ai continué à aller à l’école pendant un an et chaque week-end, j’allais à Stockholm et j’écrivais des tonnes de chansons. Après un moment, j’ai commencé à être plus branchée électro et à écouter du hip-hop et tous ces sons plus urbains. Ça m’a vraiment inspiré et c’est ce que j’ai utilisé pour créer mon propre son.

• Qui sont les artistes hip-hop qui t’ont influencée ?

• Astrid S : J’aime beaucoup ce groupe de rap original nommé Karpe Diem. Avec un « K » et non un « C ». Parce qu’ils sont très inspirés par la pop mais en même temps le hip-hop. J’écoute aussi beaucoup Drake, ses mélodies me plaisent énormément.

• Tu te verrais toi-même t’essayer au rap ?

• Astrid S : Oh non pas du tout (rires), absolument pas ! Ce serait drôle d’essayer mais je n’y arriverais jamais !

astri00

• Tu as un titre nommé « Air » en duo avec Shawn Mendes sur son premier album, comment cette collaboration a pris forme ?

• Astrid S : Nous sommes sur le même label aux Etats-Unis et il avait cette chanson et avait besoin d’une voix féminine. Je venais juste d’être signée sur le label et il a dû aimer ma voix puisqu’il m’a proposé. Evidemment, j’ai directement accepté, j’adore le titre et je suis une grande fan de Shawn, il est génial !

• Tu as aussi été en tournée avec Troye Sivan, quel est ton meilleur souvenir de cette aventure ?

• Astrid S : Mon meilleur souvenir est lors du concert à Paris, en fait ! Tout le monde était si gentil et certains de ses fans m’ont fait des pancartes et m’ont ramené des macarons. J’adore ça, je pense que je vais en acheter en allant à l’aéroport. Puis l’ambiance de Paris, c’est si romantique. C’était la première fois que je venais, j’ai vraiment adoré !

• Ton titre « Running Out » avec Matoma a été très bien accueilli par le public et a explosé. Tu t’attendais à ce genre de réaction ? Tu es, en plus, à l’origine du morceau.

• Astrid S : Pas vraiment mais j’ai une histoire avec ce titre. Quand j’ai entendu la production de Matoma dessus, je me suis dit que ça sonnait et que ça pourrait donner quelque chose de gros. Je me souviens que j’ai dit à tout le monde qu’il fallait qu’on fasse le titre avec lui. Matoma est un super artiste et producteur et j’adore son travail. J’avais le pressentiment que ça pourrait devenir quelque chose d’intéressant.

• Après Matoma, avec qui aimerais-tu collaborer ?

• Astrid S : J’aimerais beaucoup travailler avec The Weeknd. J’ai hâte d’écouter son nouvel album. Sia aussi. Tove Lo également, je l’adore !

• Comment décrirais-tu ton nouveau titre « Hurts So Good » ?

Astrid S : C’est pop et urbain et ça parle de certains types de relations. Le genre où tu n’es pas censée être avec une personne mais tu continues à la voir. Ça fait mal, comme si tu rompais avec quelqu’un mais que tu continuais à le fréquenter. C’est comme quand tu es avec quelqu’un et que tu veux évoluer vers une autre étape dans cette relation mais que l’autre partie ne veut pas. Pourtant, cette personne veut toujours te voir. C’est donc très bizarre parce que tu es amoureuse de cette personne mais tu es bloquée.

• Ça vient d’une expérience personnelle ?

• Astrid S : Je n’ai jamais expérimenté ça mais j’ai entendu ce genre d’histoires par l’intermédiaire de mes amis. Moi, je serais plutôt de l’autre partie de l’histoire (rires). Je pense que beaucoup de personnes peuvent s’identifier à cette situation de plusieurs manières. Beaucoup de mes titres ne viennent pas forcément d’expériences personnelles. Parfois, je prends des débuts d’expériences, je n’en ai pas beaucoup en fait (rires), et après j’essaye d’imaginer la suite pour en faire une bonne chanson.

• Tu travailles actuellement sur un album ?

• Astrid S : Pas encore. Je travaille sur un nouvel EP et puis, après ça, je pense que je m’attaquerai à un véritable album.

Tu as déjà commencé à y penser, à ce nouvel EP ?

• Astrid S : Je continue d’écrire sans arrêt mais je n’ai pas encore décidé quelles chansons je vais garder. Il y en a certaines que j’aime déjà beaucoup et qui sont une sorte de suite à mon EP actuel, c’est vraiment cool. Il y aura différentes vibes toujours en restant dans mon style musical car c’est ce que j’aime mais il y a cette chanson que j’ai hâte de sortir et qui est vraiment différente. Elle est très hip-hop et je suis très excitée de la faire écouter à tout le monde !

Astrid S sera au Pop Up du Label à Paris le 17 Novembre prochain pour un concert déjà complet !

Suivez l’actu d’Astrid S sur son siteFacebook et Twitter ! Son EP éponyme est disponible en téléchargement.