Un démarrage en puissance pour le premier album du trio pop-punk américain !

Si vous ne connaissez pas encore la sensation pop-punk Against The Current, un rattrapage s’impose…

Chrissy Costanza, Dan Gow et Will Ferry sont les nouvelles recrues du très célèbre label Fueled By Ramen, qui compte parmi ses protégés le meilleur de la scène pop-punk et rock alternatif : le duo phénomène Twenty One Pilots, brillants lors de leur dernier passage au Trianon, les éternels Fall Out Boy ou encore Paramore.

Against The Current s’est fait connaître par l’intermédiaire de la plateforme Youtube et la publication de nombreuses reprises de tubes de tous genres, auxquelles ils ont su ajouter à chaque fois leur patte si particulière. A l’origine, le groupe était composé de cinq membres mais ce n’est pas la perte de deux de leurs qui aura freiné Against The Current dans sa course vers le succès… Au contraire !

Après la sortie de deux EPs : « Infinity » en 2014 et « Gravity » en 2015, entrecoupée de leur signature au prestigieux label, Against The Current dévoile aujourd’hui son premier opus.  

Soutenus par une fan base solide et grandissante, les membres de Against The Current sont très attendus sur ce premier album… On The Move décrypte « In Our Bones » pour vous ! 

aginourbones

Composé de 12 titres, le premier album de Against The Current ne regroupe que des titres inédits à l’exception de « Brighter » déjà présent sur l’EP Gravity.

« In Our Bones » s’ouvre sur le puissant single « Running With The Wild Things ». Son rythme effréné, et aux accents presque vintage des synthés, pose en moins de 4 minutes le décor de l’album : énergie, maîtrise vocale et gimmick entêtants.

Cependant, l’opus apparaît très rapidement comme hybride. L’omniprésence affirmée et puissante des basses et de la batterie donne clairement le fil rouge du registre pop-punk à l’ensemble, mais de nombreux autres styles viennent s’y superposer, avec une grande aisance de la part du groupe.

« Chasing The Ghost » apporte par exemple une atmosphère plus retenue, par une ballade hantée et planante.

« One More Weekend » se positionne quant à elle clairement dans un registre plus pop et radio-friendly lorsque « Forget Me Now » est un véritable hymne dansant !

« In Our Bones » apporte une touche acoustique appréciable par les guitares, dans une ballade délicate et optimiste.

On retient également « Brighter », prenante par sa structure dont la puissance monte crescendo, et « Wasteland » à nos yeux (et surtout nos oreilles !) l’un des meilleurs morceaux de l’album. Against The Current n’a pas peur d’y développer des sonorités électroniques et créé par la même occasion un mélange surprenant avec le rock assuré de ses instrumentales.

Sans peur de nous répéter, l’énergie constante habitant « In Our Bones » nous emporte irrésistiblement dans la spirale Against The Current.

Aucuns morceaux ne paraît véritablement plus faible ou substituable, tant l’album est versatile. On est frappé par la puissance vocale de Chrissy Costanza, dont la maîtrise impressionnante et le phrasé précis nous rappelle parfois l’iconique Halsey. « In Our Bones » profite d’une production des plus professionnelles et fait aussi clairement transparaître l’investissement du groupe dans l’intention de créer un album riche et diversifié. Ce premier opus fait alors, en une fraction de seconde, tomber l’étiquette de « groupe de reprises » qui a parfois collé à Against The Current (à tord!) pour affirmer une identité qui leur est propre.

Surtout, « In Our Bones » semble porter un potentiel incroyable pour les lives à venir du groupe. Actuellement en tournée en Amérique, et ce pour tout l’été, Against The Current va donc avoir l’occasion de défendre ce très bon premier opus, avant, espérons-le, de venir le promouvoir en France, comme en Mars dernier au Trabendo de Paris.

Si l’Equipe d’On The Move est absolument convaincue, que pensez-vous des grands débuts studio de Against The Current avec « In Our Bones » ?

« In Our Bones » est disponible en téléchargement sur Itunes.