A l’occasion de son anniversaire, On The Move vous présente les meilleurs titres repris par Ed Sheeran !

En ce 17 Février 2016, Ed Sheeran, le prodige britannique que l’on ne présente plus, fête ses 25 ans ! Pour l’occasion, On The Move a souhaité lui faire un clin d’oeil et lui consacrer cet article. On aurait pu faire une rétrospective de sa jeune et incroyable carrière mais on ne vous aurait pas appris grand chose… On aurait aussi pu revenir sur ses meilleurs performances live mais de la même manière, vous en connaissez sans doute déjà beaucoup… Alors, à la place, on a choisi de mettre en avant un petite particularité du britannique : celle de reprendre, avec un génie certain, des chansons qui ne sont pas les siennes. L’Equipe d’On The Move dresse pour vous le Top 10 de ses meilleures reprises !

On commence avec le reprise du titre « Royals » qui, début 2013, a révélé la sensation néo-zélandaise, Lorde. Cette bombe indie-pop prend un charme tout différente à la guitare acoustique et grâce à la voix mélodieuse et nuancée du britannique. On adhère !

Fin 2014, Ed Sheeran s’attaque à l’excellent « Take Me To Church » qui a propulsé l’irlandais Hozier sur le devant de la scène, faisant par la même occasion du morceau un hymne. Une voix puissante, un tempo un peu plus cadencé et des choeurs parfaitement placés… On est à deux doigts de préférer Ed à Hozier ! Et vous ?

Ici, on retrouve un Ed âgé d’à peine 20 ans, à l’époque de la promotion britannique de son premier opus « + ». Il choisit d’interpréter le titre « Hometown Glory » de sa compatriote Adele, issu de son premier album « 19 ». A l’époque, Ed n’a pas encore percé à l’international et Adele vient seulement d’être révélé comme la star que l’on connaît, la même année, avec « 21 »… Regardez où ils en sont tous les deux aujourd’hui !

Choix audacieux et inattendu que celui de reprendre « Baby One More Time », le hit de la chanteuse américaine Britney Spears, qui a marqué la fin de la décennie 1990 alors qu’elle était une icône en devenir. L’aspect pop hyper produite de la chanson originale mis de côté, le titre est transfiguré par le jeu et la diction impeccable du britannique ! Un pari encore réussi !

Sur ce titre, Ed Sheeran joue sur la corde sensible. Il se réapproprie la superbe ballade du groupe de rock alternatif Snow Patrol « Chasing Cars ». Non seulement, Ed interprète à merveille le titre mais couplé à la voix singulière du chanteur original, Gary Lightbody, le résultat donne des frissons !

Comme on a pu le voir jusque ici, Ed Sheeran prend un plaisir évident à se jouer des morceaux iconiques de la culture pop ! Cependant, il trouve aussi inspiration et référence dans des chansons issues du folklore comme la suivante : « The Parting Glass » . Titre caché clôturant son album « + », il s’agit d’une chanson traditionnelle irlandaise, souvent interprétée comme un au revoir à l’issu de réunion entre amis ou en famille. Un joli moment de communion porté par la voix du chanteur !

S’il se nourrit donc de pop, de rock ou encore de chants folkloriques, le hip-hop a une influence majeure dans la carrière d’Ed Sheeran, comme en témoigne cette reprise mélant « No Diggity » de Blackstreet feat Dr. Dre et Queen Pen et « Thrift Shop » de Macklemore et Ryan Lewis. Deux époques de la musique urbaine dans un mash-up génial, c’est ça la magie Sheeran !

L’histoire de la prochaine reprise est assez étonnante ! Elle a démarré, presque comme une blague, dans l’émission « On Air with Ryan Seacrest », lorsque le présentateur lui a demandé quelle chanson il aimait reprendre en coulisse lors de ses tournées. 30 secondes de « Drunk in Love » de Beyoncé ont suffit à déclencher un raz-de-marrée. L’engouement des médias et la demande des fans sur les réseaux sociaux ont été tels que le britannique s’est presque senti obligé d’en faire une version intégrale, qu’il a présenté pour la première fois au Elvis Duran Morning Show. Par la suite, elle a quasiment intégré son répertoire. Il a été amené à l’interpréter sur scène avec Sia et Grouplove puis, récemment, sur la scène du Global Citizen Festival avec Beyoncé herself ! Quelle classe !

Avec ce « Be My Husband » revisité à la sauce Sheeran, Ed rend hommage à l’une des chanteuses, musiciennes et compositrices les plus importantes de l’histoire du Blues, du Jazz et de la Soul.Un défi qu’il relève haut la main et avec respect, grâce aux éléments qui ont fait son succès et qui donne une reprise que Nina Simone aurait certainement été fière d’entendre de son vivant.

La dernière reprise est celle qui remporte tous nos suffrages et pourtant, le morceau choisi n’est pas le plus connu… Encore une fois, Sheeran choisit de réinterpréter un standard de la musique : « Wayfaring Stranger ». Il s’agit d’une chanson américaine, classique des répertoires folk et gospel, originaire du 19ème siècle. Johnny Cash fait parti de ceux qui se sont prêtés au jeu de la reprise sur ce titre et, ici, Ed Sheeran se place à la hauteur de la légende américaine de la country. On pourrait écrire longtemps sur pourquoi cette reprise nous touche tant mais s’il fallait vraiment choisir nos arguments, on évoquerait la structure hallucinante montée en live grâce à sa pédale loop et toute l’âme que met Sheeran en interprétant les dernières phrases a cappella ! Un véritable moment de grâce.

Finalement, s’il fallait résumer, on se dit qu’il pourrait bien nous chanter sa liste de course que l’on serait tout aussi séduits… Joyeux Anniversaire Ed !

Alors, quelle reprise vous a le plus convaincu ?