Bastian Baker Latest News Live report

Du calme ma fille, du calme: Bastian Baker enflamme le Trianon!

Nov 25, 2013 Pam'

Grande année pour le vaudois de 22 ans, Bastian Baker qu’on retrouve pour une deuxième date parisienne seulement quelques mois après l’Olympia en Avril.

Comme à l’Olympia, Bastian a choisi le groupe 77 Bombay Street comme première partie.

Venant également de Suisse, Matt, Joe, Esdras et Zimri-Ramon ont réussis à chauffer la salle avec des titres prometteurs tels que 47 MillionairesI love Lady Gaga ou encore Up in the Sky. Pari réussi pour le groupe qui a mis énormément d’ambiance et dont il faut absolument aller écouter les chansons.

C’est dans une ambiance survoltée que Bastian a fait son apparition sur scène avec ses quatre musiciens Chris Zindel à la basse, Joris Amann à la guitare, Simon Jaccard au piano et Nathan Bonjour à la batterie.

Les premières notes de Colorful Hospital extraite du premier album Tomorrow May Not Be Better  retentissent et la foule est déjà en effervescence. La set list fût bien différente du précédent concert puisque Bastian s’est vu ajouter les chansons de son second album sorti il y a quelques semaines et nommé  » Too Old To Die Young « 

Les classiques tels que Lucky ou encore I’d Sing For You ont également fait partie une fois encore du show pour le plus grand plaisir des fans qui connaissaient les paroles par coeur.

Nous avons pu retrouver Kids Of The Street, You’re The One, Prime ou encore Follow The Wind ainsi que le célèbre titre 79 Clinton Street. Bastian a même fait la surprise de remplacer Rootwords dans Bewitched, c’est donc un apprenti rappeur que nous avons pu découvrir sur scène lors du morceau. Pour finir en apothéose, le jeune suisse a offert à son public sa belle version de Hallelujah ainsi que le touchant titre Come Home.

Les jeux de lumières étaient également à noter et n’ont fait que sublimer un spectacle très bien ficelé.

C’était également le retour des blagues pour Bastian qui n’a pas hésité aussi à placer une très belle référence au film français Asterix et Obélix Mission Cléopatre.

Un très bon mélange entre chansons acoustiques, solos de piano ou batterie et morceaux plein d’énergie tout le long du show sans oublier Dirty Thirty qui a encore une fois montré que Bastian, Chris, Simon, Joris et Nathan sont bel et bien des hommes du live !

« L’éternité c’est long, surtout vers la fin » : une chose est sûre, un concert comme celui-ci passe extrêmement vite lorsque l’énergie et la passion sont au rendez-vous.

Bref, un show qui a bien su ravir les fans de la première heure, les nouveaux arrivants et l’équipe d’On The Move.

> L’album Too Old To Die Young est disponible ici!

> Les cinq artistes poursuivent leur tournée à travers la France, pour les dates c’est ici!

> Nous avions également assisté au concert de Bastian Baker à l’Olympia (première partie 77 Bombay Street) et à Amiens (première partie JC Villafan) les reviews sont aussi disponibles.